Délits de presse au Burkina : Les amendes revues à la baisse

Posté par - 17 décembre 2015

Le gouvernement burkinabè  est revenu sur les dispositions portant répression des délits de presse au Burkina. Les amendes, fixées de 1 million à 5 millions de F CFA, ont été revues à la baisse et les médias ou journalistes fautifs devront désormais payer entre 500 000 F CFA et 3 millions de F CFA d’amende.  Les