Explosion à Laarlé : Un entrepôt contenant 10 000 têtes explosives serait la cause, selon les aveux d’un suspect

Posté par - 18 juillet 2014

La gendarmerie nationale, dans le cadre de l’enquête pour déterminer les causes de l’explosion meurtrière survenue dans le quartier Laarlé à Ouagadougou, le 15 juillet 2014, a interpellé un suspect. La piste de l’explosion accidentelle se confirme et écarte celle terroriste ou criminelle, selon le chargé de l’enquête lors d’un point de presse, ce vendredi