Crise à l’ONATEL : Sidi Mohamed Naimi laisse parler les chiffres

Posté par - 26 juillet 2018

Mercredi 25 juillet 2018, le Syndicat National des Télécommunications (SYNATEL) depuis la bourse du travail remettait en cause son leadership. A l’occasion d’une collecte de sang qui est devenue « une tradition » à l’ONATEL, le principal mis en cause donne sa version de ce qui s’y passe. Sidi Mohamed Naimi a préféré laisser parler les chiffres.

Grève à l’Onatel : Des pertes et des gains

Posté par - 3 octobre 2016

La grève du Syndicat national des télécommunications du Burkina (SYNATEL) a été source de bien de préjudices. Pour les abonnés au réseau Onatel, la crise n’est pas passée inaperçue : plus de crédits de communication (communément appelés “unité”), plus d’Internet. Ce 3 octobre 2016, les effets de la crise étaient toujours visibles : pertes financières, préjudices moraux…

Dénouement de la crise à l’ONATEL : La main du Premier ministre

Posté par - 3 octobre 2016

Depuis le 20 septembre dernier le syndicat national des télécommunications (SYNATEL) a entamé une grève illimitée. Ce samedi 1er octobre 2016 à Ouagadougou, se tient une rencontre entre le syndicat et la direction générale de l’ONATEL à la demande du Premier ministre pour dénouer la crise. C’est de 15h 18 à 18h40, dans la salle

Crise à l’ONATEL : Le SYNATEL rejette la faute sur la direction générale

Posté par - 28 septembre 2016

Le syndicat national des télécommunications (SYNATEL) accuse la direction générale « d’être à la base de la crise » qui secoue actuellement l’Office national des télécommunications (ONATEL). Les premiers responsables du syndicat l’ont fait savoir, ce mardi 27 septembre 2016, à Ouagadougou, au cours d’une conférence de presse. Face aux journalistes ce mardi, le SYNATEL s’est voulu

Bobo-Dioulasso/Grève du SYNATEL : Les clients de banques, victimes collatérales

Posté par - 28 février 2013

Neuf jours après le début de la grève lancée par le Syndicat National des Télécommunications(SYNATEL), les bobolais commencent à sentir de plein fouet la privation. Il n’ya pas de possibilité d’émettre et de recevoir des appels, ou même des SMS sur les numéros TELMOB, et l’accès à internet via le réseau ONATEL est épileptique. Ce