Burkina : «Mouvements d’humeur » autour du service payé offert par la police nationale

Posté par - 20 mars 2017

Rapportant l’existence de « mouvements d’humeur », de « soubresauts » au sein des différents services de la police  nationale liés en partie à la gestion du service payé, l’Union police nationale (UNAPOL) se demande si « la police serait devenue une société privée, où n’importe quel quidam peut solliciter les services sans que le contrat ne soit conclu