Affaire tablettes: «Nos gouvernants ne sont pas à la hauteur des attentes du peuple»

Posté par - 5 décembre 2016

Dans cette déclaration, le Balai Citoyen réagit sur l’affaire des tablettes. Depuis quelques semaines, une affaire dite de « tablettes » tient l’opinion publique en haleine au Burkina Faso. En effet, le 13 novembre dernier, le président de l’Assemblée nationale, Salif Diallo, a reçu des mains de la ministre de l’Economie numérique et des postes,

Burkina : Les députés décident de remettre les tablettes à polémique

Posté par - 5 décembre 2016

Les députés burkinabè ont décidé de restituer les tablettes remises par le Gouvernement. Selon, en effet, des sources proches de l’Assemblée nationale, les députés, à l’unanimité et sur proposition du Président Salifou Diallo ont convenu de restituer les 130 tablettes au ministère de l’économie numérique. C’est sur proposition de Salifou Diallo, ce 5 décembre 2016,

Salifou Diallo : «Croyez-vous qu’on peut corrompre des députés burkinabè avec des tablettes ?»

Posté par - 3 décembre 2016

En conférence de presse ce samedi 3 décembre 2016 en compagnie des partis politiques membres de la majorité présidentielle, Salifou Diallo, président intérimaire du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) dresse le bilan de l’An I du pouvoir de Roch Kaboré. Il s’est aussi prononcé sur l’affaire des tablettes. [Article mis à jour le

Affaire des tablettes : “Il y a bel et bien eu violation de la loi anti-corruption !”

Posté par - 17 novembre 2016

Dans cette déclaration, le Réseau national de lutte anti-corruption se prononce sur l’affaire des tablettes offertes aux députés de l’Assemblée nationale, qui ne cesse depuis lors de défrayer la chronique. Le 10 novembre 2016, la ministre du Développement de l’Economie numérique et des Postes, Aminata Sana/Congo a remis au Président de l’Assemblée nationale Salifou Diallo,