Burkina : Un migrant, devenu Président d’association, raconte son histoire

Posté par - 31 mars 2017

« Si c’était à refaire, j’allais le refaire, mais de façon bien mesurée. Il faut que les gens comprennent l’apport que moi ça m’a apporté personnellement. Moi, je n’ai pas fait d’études diplomates. Je n’ai même pas de diplôme. Mais du coup, ça m’a permis aujourd’hui de pouvoir échanger même en anglais avec quelqu’un qui a