Attaque de Foutouri : Retour sur la riposte des forces armées nationales

Posté par - 12 novembre 2019

Au petit matin du 11 novembre 2019, des assaillants fondent sur le détachement de l’armée burkinabè basé à Foutouri, dans la région de l’Est. Mais la riposte des soldats burkinabè les fera battre en retraite. Foutouri, dans la Komandjari, 5h30 environ. Là est basé un détachement du Groupement de forces pour la sécurisation de l’Est

Burkina : Une attaque repoussée à l’Est, au moins trois assaillants abattus (armée)

Posté par - 11 novembre 2019

Les Forces de défense et de sécurité ont repoussé une attaque contre le détachement militaire et la gendarmerie de Foutouri, dans la région de l’Est,  au petit matin du 11 novembre 2019, après environ trois heures de combat, rapporte l’Agence d’information du Burkina (AIB).  L’Agence informe qu’une dizaine d’assaillants ont été abattus par les forces

Taekwondo : Fayçal Sawadogo dédie sa médaille d’or aux victimes du terrorisme

Posté par - 11 novembre 2019

Le taekwondoine burkinabè Fayçal Sawadogo pense aux victimes de l’attaque des employés de la mine d’or de Semafo qui a fait 38 morts. Il leur a dédié sa médaille d’or remportée lors d’un tournoi en Croatie. C’est sur les réseaux sociaux que Fayçal Sawadogo a laissé un message aux victimes des attaques attribuées aux terroristes

Terrorisme : Les FAMa informent avoir interpellé trois suspects dont un Burkinabè

Posté par - 10 novembre 2019

L’armée malienne affirme avoir interpellé trois suspects dans la région de Mopti ce 10 novembre 2019. Parmi les interpellés, figure un Burkinabè. Les Forces armées maliennes (FAMa) ont informé sur leur compte Twitter avoir interpellé puis remis à la gendarmerie  ce dimanche trois individus suspects. Il s’agit de deux Maliens et d’un Burkinabè. L’interpellation, toujours

Burkina : Le MPP invite le gouvernement à décréter l’état d’urgence

Posté par - 7 novembre 2019

Ceci est une déclaration du Mouvement pour le progrès et le changement (MPP) après l’attaque d’un convoi minier le 6 novembre 2019 ayant fait au moins 37 morts. Le Burkina Faso a, une nouvelle fois, été endeuillé par les faits macabres de cette guerre asymétrique qu’est le terrorisme hier à l’Est du pays. En effet

Burkina : Les jeunes de l’association African Golden à l’école de Aminata Traoré

Posté par - 7 novembre 2019

L’association African Golden a lancé ce mercredi 6 novembre 2019 à Ouagadougou, leur 7e communication sur le thème « Jeunesse sahélienne face à la crise systémique, défis et opportunités ». Cette communication a été conduite par Aminata Traoré, écrivaine. La jeunesse est aujourd’hui le fer de lance de l’Afrique. En effet, son développement passe en grande partie

Terrorisme/ Visite du Président chez le Capitaine-Président Thomas  Sankara : Le retraité est de bon conseil !

Posté par - 23 octobre 2019

Ceci est une fiction de Issa Ba, qui imagine quel serait l’appui du capitaine Thomas Sankara dans la lutte contre le terrorisme s’il était toujours vivant. Après la tentative d’assassinat ratée de son presque-frère Blaise, le Capitaine Thomas Sankara avait continué à dérouler son programme sans se détourner du droit chemin, ni donner dans les

Burkina : 486 360 déplacés à la date du 2 octobre (Gouvernement)

Posté par - 17 octobre 2019

La ministre de la Femme, de la solidarité nationale, de la Famille et de l’Action humanitaire, Laurence Marshall Ilboudo, a dressé le bilan des Personnes déplacées internes (PDI) suite à l’insécurité « grandissante » au Burkina Faso 800.000 personnes sont affectées « aujourd’hui » au Burkina Faso par l’insécurité, a fait savoir Laurence Marshall Ilboudo, le jeudi 17

Burkina : Le gouvernement crée un centre d’études en défense

Posté par - 12 octobre 2019

Le gouvernement burkinabè a pris un décret, en Conseil des ministres du vendredi 11 octobre 2019, pour la création d’un Centre national d’études stratégiques en défense et sécurité. Depuis 2015, le Burkina Faso est en proie à de nombreuses attaques à caractère terroriste touchant aussi bien des cibles civiles que militaires. Pour changer cette donne,

Tribune – Comment les terroristes  se sont incrustés au Sahel ?

Posté par - 26 septembre 2019

Dans cette analyse, Yisso Bationo s’interroge sur la situation sécuritaire. Ce n’est pas un fait du hasard si les terroristes infestent  actuellement la bande sahelo saharienne en Afrique.  Si les différents groupes bénéficient du soutien d’individus aux desseins inavoués et inavouables,  il faut aussi reconnaitre que les Etats y ont prêté le flanc soit par

Burkina : Simulation d’intervention antiterroriste ce 6 septembre à Ouagadougou

Posté par - 5 septembre 2019

Le ministère de la sécurité informe, à travers un communiqué, qu’un exercice  sera initié le vendredi 6 septembre 2019 de 9h à 13h au Palais des Sports de Ouaga 2000 à Ouagadougou. Organisée par le Programme d’Assistance Antiterroriste (A.T.A) du Département d’Etat Américain, à travers l’ambassade des États Unis d’Amérique, en vue de renforcer le 

Tribune │ Négocier avec les terroristes ? Pas une si mauvaise idée…

Posté par - 15 août 2019

Ceci est une tribune de Yisso Bationo sur le terrorisme. « Burkina : Faut-il négocier avec les terroristes ? »Cette question ne doit point être tabou. Il faut courageusement poser le débat sur la table  et y trouver une réponse  et une stratégie adéquate. En matière de lutte contre le terrorisme, l’approche doit être multidimensionnelle. Les opérations militaires n’excluent

Tribune │ Terrorisme : De l’urgence de repenser la façon de communiquer

Posté par - 8 août 2019

Ceci est une tribune de Jérémie Yisso Bationo sur la situation sécuritaire. Le terrorisme comme nous le savons tous, est une guerre asymétrique. Dans ce cadre,  la bataille doit aussi se mener sur le plan idéologique. Et qui parle d’idéologie, parle nécessairement de communication. Le nouveau contexte impose aux Etats attaqués  de revoir de fond

Tribune │ Terrorisme : Qui sont ces « HANI » qui nous attaquent ?

Posté par - 1 août 2019

Dans cette nouvelle tribune, Yisso Bationo, enseignant chercheur, se pose des questions et donne des pistes de solutions sur la situation sécuritaire au Burkina. Hommes armés non identifiés (HANI). Ces derniers temps, c’est  sous ce vocable que  sont désignés les auteurs des attaques terroristes  itératives perpétrées contre les innocentes populations civiles et parfois certains symboles

Tribune │Radicalisation : Eviter à tout prix que les jeunes se lancent dans la gueule du loup

Posté par - 19 juillet 2019

Ceci est une tribune de Jérémie Yisso Bationo sur la situation nationale. Les jeunes radicalisés sont des proies faciles pour les groupes terroristes. Au regard des conséquences du terrorisme au Burkina Faso, radicalisation et extrémisme violent doivent être combattus énergiquement pour permettre aux jeunes d’être pleinement utiles à la société. Comment  y parvenir? Les faits

Tribune │Le renseignement : Arme fatale contre le terrorisme

Posté par - 2 juillet 2019

Ceci est une tribune de Jean Yves Bationo sur la situation sécuritaire au Burkina Faso. Dans le combat engagé contre le terrorisme, le renseignement est une arme stratégique déterminante. Les services de renseignement dont l’Agence Nationale de Renseignement (ANR) est la charnière centrale, s’ils restent évidemment discrets sur leurs activités, ont vu l’intérêt qui leur

Burkina : 15 personnes tuées à Barsalogho (ministère)

Posté par - 24 juin 2019

15 personnes ont été tuées dans deux villages de Barsalogho dans la soirée du samedi 22 juin 2019 par des hommes armés, annonce un communiqué du ministère de la défense rendu public ce matin.  13 personnes ont été tuées dans le village de Sagho et 2 autres à Toékodogo. Des dégâts matériels ont aussi été

Tribune │Quand le terrorisme est un business lucratif…

Posté par - 20 juin 2019

Ceci est une contribution d’un chercheur sur la question du terrorisme au Burkina Faso. Au Burkina Faso comme dans d’autres pays d’Afrique de l’Ouest, les groupes terroristes bénéficient de connexions, de  facilités, de circuits financiers formels et informels leur permettant de  prospérer dans leur logique destructrice.  Une véritable « économie de la terreur » se développe. Les

Mali : L’armée affirme avoir neutralisé une vingtaine de terroristes

Posté par - 16 juin 2019

L’armée malienne a affirmé ce 15 juin 2019 avoir “neutralisé” une vingtaine de terroristes à Ménaka,  dans le Nord-est du Mali. “Les FAMa et Barkhane mènent une opération conjointe dans la localité d’Akabar, dans le secteur de Ménaka. Cette opération a permis de neutraliser une vingtaine de terroristes“, peut-on lire dans un tweet de l’armée.

Ghana : Les forces de sécurité libèrent deux Canadiennes

Posté par - 12 juin 2019

Deux étudiantes d’origine canadienne  ont été libérées par les forces de sécurités ghanéennes ce mercredi 12 juin 2019, informe RFI. Une opération menée « à l’aube » a permis de remettre en liberté deux ressortissantes canadiennes enlevées le 4 juin 2019. Sans donner plus d’information ni sur les conditions de détention des deux volontaires ni sur l’opération

Lutte contre le terrorisme au Burkina : Le soutien des Etats-Unis

Posté par - 12 juin 2019

Peu disposé à soutenir les initiatives multilatérales telles le G5 Sahel ou la MINUSMA, le président américain Donald Trump, à travers son administration, a livré de nombreux équipements militaires au Burkina. C’est ce qu’affirment nos confrères de La Lettre du continent dans leur parution du mercredi 12 juin 2019. Selon la Lettre du continent, «

Sécurité : Alpha Barry offre 100 ouvrages pour affronter le terrorisme

Posté par - 10 juin 2019

Le ministère des affaires étrangères a offert à l’Académie de police à Pabré, 100 ouvrages, ce lundi 10 juin 2019.  Chose promise, chose due. Le ministre des affaires étrangères Alpha Barry avait promis le 23 juillet 2018 lors de la sortie de promotion de la deuxième promotion de l’académie de police de revenir avec les

Burkina : Un projet de loi « contre les publications malsaines »

Posté par - 7 juin 2019

Le porte-parole du gouvernement, Remi Dandjinou a informé, le jeudi 6 juin 2019, de l’existence d’un projet de loi portant modification de la loi n°25-2018/AN du 31 mai 2018 portant Code pénal, pour lutter « contre les publications malsaines à même de les démoraliser ou à saper l’efficacité » des Forces de défense et de sécurité (FDS).

Que cache la dénomination des groupes fondamentalistes ?

Posté par - 27 mai 2019

Pourquoi les groupes fondamentalistes optent-ils pour les dénominations Al-Mourabitoun, Ansar Dine, Ansaroul Islam etc. en langue arabe et pas dans d’autres langues locales comme l’est Boko Haram en Haoussa traduit par « l’éducation occidentale est un péché »? Samedi 25 mai 2019, les Dr. Ibraogo Kaboré, assistant en sémiotique et Dr Mathieu Daïla, sociolinguiste tous

Tribune │ Burkina Faso : S’unir ou périr

Posté par - 22 mai 2019

 Iterre Somé, dans cette tribune, se prononce sur la situation nationale au Burkina Faso. Depuis un certain 15 janvier 2016 de triste mémoire, date du tout premier attentat terroriste commis en terre burkinabè, contre le café restaurant Cappuccino et le Splendid Hôtel en plein cœur de la capitale Ouagadougou, notre pays est aux prises avec

Bam : Deux personnes enlevées (AIB)

Posté par - 15 mai 2019

Deux personnes ont été enlevées dans le Bam, région du Centre-Nord, le 14 mai 2019 par des hommes armés. Des hommes armés ont intercepté cinq personnes à Nasséré qui se rendaient à Mafoulou pour installer des plaques solaires, ce mardi, rapporte l’Agence d’information du Burkina. Les agresseurs ont laissé partir trois personnes et ont enlevé

Eddie Komboïgo sur l’attaque de Dablo : “Le terrorisme échouera”

Posté par - 13 mai 2019

Dans cette déclaration, Eddie Komboïgo réagit à l’attaque d’une église à Dablo. Le dimanche 12 mai, des individus armés ont attaqué et tué six personnes dans l’Eglise de Dablo dans la province du Sanmatenga. Une fois de plus le terrorisme s’est illustré lâchement contre nos populations. Après des attaques tous azimuts, le terrorisme s’est orienté

G5 Sahel : L’Allemagne renouvelle son engagement

Posté par - 2 mai 2019

Les présidents du G5 Sahel ont tenu un sommet extraordinaire le mercredi 1er mai 2019  en présence de la Chancelière allemande, Angela Merkel. Au menu des échanges, la lutte contre le terrorisme, le suivi des engagements pris par les partenaires au profit du G5 Sahel et la situation des différentes crises en Libye, en Algérie