Burkina : Simulation d’intervention antiterroriste ce 6 septembre à Ouagadougou

Posté par - 5 septembre 2019

Le ministère de la sécurité informe, à travers un communiqué, qu’un exercice  sera initié le vendredi 6 septembre 2019 de 9h à 13h au Palais des Sports de Ouaga 2000 à Ouagadougou. Organisée par le Programme d’Assistance Antiterroriste (A.T.A) du Département d’Etat Américain, à travers l’ambassade des États Unis d’Amérique, en vue de renforcer le 

Tribune │ Négocier avec les terroristes ? Pas une si mauvaise idée…

Posté par - 15 août 2019

Ceci est une tribune de Yisso Bationo sur le terrorisme. « Burkina : Faut-il négocier avec les terroristes ? »Cette question ne doit point être tabou. Il faut courageusement poser le débat sur la table  et y trouver une réponse  et une stratégie adéquate. En matière de lutte contre le terrorisme, l’approche doit être multidimensionnelle. Les opérations militaires n’excluent

Tribune │ Terrorisme : De l’urgence de repenser la façon de communiquer

Posté par - 8 août 2019

Ceci est une tribune de Jérémie Yisso Bationo sur la situation sécuritaire. Le terrorisme comme nous le savons tous, est une guerre asymétrique. Dans ce cadre,  la bataille doit aussi se mener sur le plan idéologique. Et qui parle d’idéologie, parle nécessairement de communication. Le nouveau contexte impose aux Etats attaqués  de revoir de fond

Tribune │ Terrorisme : Qui sont ces « HANI » qui nous attaquent ?

Posté par - 1 août 2019

Dans cette nouvelle tribune, Yisso Bationo, enseignant chercheur, se pose des questions et donne des pistes de solutions sur la situation sécuritaire au Burkina. Hommes armés non identifiés (HANI). Ces derniers temps, c’est  sous ce vocable que  sont désignés les auteurs des attaques terroristes  itératives perpétrées contre les innocentes populations civiles et parfois certains symboles

Tribune │Radicalisation : Eviter à tout prix que les jeunes se lancent dans la gueule du loup

Posté par - 19 juillet 2019

Ceci est une tribune de Jérémie Yisso Bationo sur la situation nationale. Les jeunes radicalisés sont des proies faciles pour les groupes terroristes. Au regard des conséquences du terrorisme au Burkina Faso, radicalisation et extrémisme violent doivent être combattus énergiquement pour permettre aux jeunes d’être pleinement utiles à la société. Comment  y parvenir? Les faits

Tribune │Le renseignement : Arme fatale contre le terrorisme

Posté par - 2 juillet 2019

Ceci est une tribune de Jean Yves Bationo sur la situation sécuritaire au Burkina Faso. Dans le combat engagé contre le terrorisme, le renseignement est une arme stratégique déterminante. Les services de renseignement dont l’Agence Nationale de Renseignement (ANR) est la charnière centrale, s’ils restent évidemment discrets sur leurs activités, ont vu l’intérêt qui leur

Burkina : 15 personnes tuées à Barsalogho (ministère)

Posté par - 24 juin 2019

15 personnes ont été tuées dans deux villages de Barsalogho dans la soirée du samedi 22 juin 2019 par des hommes armés, annonce un communiqué du ministère de la défense rendu public ce matin.  13 personnes ont été tuées dans le village de Sagho et 2 autres à Toékodogo. Des dégâts matériels ont aussi été

Tribune │Quand le terrorisme est un business lucratif…

Posté par - 20 juin 2019

Ceci est une contribution d’un chercheur sur la question du terrorisme au Burkina Faso. Au Burkina Faso comme dans d’autres pays d’Afrique de l’Ouest, les groupes terroristes bénéficient de connexions, de  facilités, de circuits financiers formels et informels leur permettant de  prospérer dans leur logique destructrice.  Une véritable « économie de la terreur » se développe. Les

Mali : L’armée affirme avoir neutralisé une vingtaine de terroristes

Posté par - 16 juin 2019

L’armée malienne a affirmé ce 15 juin 2019 avoir “neutralisé” une vingtaine de terroristes à Ménaka,  dans le Nord-est du Mali. “Les FAMa et Barkhane mènent une opération conjointe dans la localité d’Akabar, dans le secteur de Ménaka. Cette opération a permis de neutraliser une vingtaine de terroristes“, peut-on lire dans un tweet de l’armée.

Ghana : Les forces de sécurité libèrent deux Canadiennes

Posté par - 12 juin 2019

Deux étudiantes d’origine canadienne  ont été libérées par les forces de sécurités ghanéennes ce mercredi 12 juin 2019, informe RFI. Une opération menée « à l’aube » a permis de remettre en liberté deux ressortissantes canadiennes enlevées le 4 juin 2019. Sans donner plus d’information ni sur les conditions de détention des deux volontaires ni sur l’opération

Lutte contre le terrorisme au Burkina : Le soutien des Etats-Unis

Posté par - 12 juin 2019

Peu disposé à soutenir les initiatives multilatérales telles le G5 Sahel ou la MINUSMA, le président américain Donald Trump, à travers son administration, a livré de nombreux équipements militaires au Burkina. C’est ce qu’affirment nos confrères de La Lettre du continent dans leur parution du mercredi 12 juin 2019. Selon la Lettre du continent, «

Sécurité : Alpha Barry offre 100 ouvrages pour affronter le terrorisme

Posté par - 10 juin 2019

Le ministère des affaires étrangères a offert à l’Académie de police à Pabré, 100 ouvrages, ce lundi 10 juin 2019.  Chose promise, chose due. Le ministre des affaires étrangères Alpha Barry avait promis le 23 juillet 2018 lors de la sortie de promotion de la deuxième promotion de l’académie de police de revenir avec les

Burkina : Un projet de loi « contre les publications malsaines »

Posté par - 7 juin 2019

Le porte-parole du gouvernement, Remi Dandjinou a informé, le jeudi 6 juin 2019, de l’existence d’un projet de loi portant modification de la loi n°25-2018/AN du 31 mai 2018 portant Code pénal, pour lutter « contre les publications malsaines à même de les démoraliser ou à saper l’efficacité » des Forces de défense et de sécurité (FDS).

Que cache la dénomination des groupes fondamentalistes ?

Posté par - 27 mai 2019

Pourquoi les groupes fondamentalistes optent-ils pour les dénominations Al-Mourabitoun, Ansar Dine, Ansaroul Islam etc. en langue arabe et pas dans d’autres langues locales comme l’est Boko Haram en Haoussa traduit par « l’éducation occidentale est un péché »? Samedi 25 mai 2019, les Dr. Ibraogo Kaboré, assistant en sémiotique et Dr Mathieu Daïla, sociolinguiste tous

Tribune │ Burkina Faso : S’unir ou périr

Posté par - 22 mai 2019

 Iterre Somé, dans cette tribune, se prononce sur la situation nationale au Burkina Faso. Depuis un certain 15 janvier 2016 de triste mémoire, date du tout premier attentat terroriste commis en terre burkinabè, contre le café restaurant Cappuccino et le Splendid Hôtel en plein cœur de la capitale Ouagadougou, notre pays est aux prises avec

Bam : Deux personnes enlevées (AIB)

Posté par - 15 mai 2019

Deux personnes ont été enlevées dans le Bam, région du Centre-Nord, le 14 mai 2019 par des hommes armés. Des hommes armés ont intercepté cinq personnes à Nasséré qui se rendaient à Mafoulou pour installer des plaques solaires, ce mardi, rapporte l’Agence d’information du Burkina. Les agresseurs ont laissé partir trois personnes et ont enlevé

Eddie Komboïgo sur l’attaque de Dablo : “Le terrorisme échouera”

Posté par - 13 mai 2019

Dans cette déclaration, Eddie Komboïgo réagit à l’attaque d’une église à Dablo. Le dimanche 12 mai, des individus armés ont attaqué et tué six personnes dans l’Eglise de Dablo dans la province du Sanmatenga. Une fois de plus le terrorisme s’est illustré lâchement contre nos populations. Après des attaques tous azimuts, le terrorisme s’est orienté

G5 Sahel : L’Allemagne renouvelle son engagement

Posté par - 2 mai 2019

Les présidents du G5 Sahel ont tenu un sommet extraordinaire le mercredi 1er mai 2019  en présence de la Chancelière allemande, Angela Merkel. Au menu des échanges, la lutte contre le terrorisme, le suivi des engagements pris par les partenaires au profit du G5 Sahel et la situation des différentes crises en Libye, en Algérie

Koulpélogo : Cinq enseignants « lâchement tués par les terroristes »

Posté par - 27 avril 2019

Le monde de l’éducation est en deuil. Cinq (05) enseignants ont perdu la vie le vendredi  27 avril 2019 des suites d’une attaque terroriste dans la commune de Comin -yanga, province du Koulpélogo, région du centre-est. « Nous avons appris hier soir que dans la commune de Comin-Yanga dans le Koulpélogo au Centre-est,  que cinq de

Terrorisme : Le Ghana, le Bénin et le Togo en ligne de mire ?

Posté par - 17 avril 2019

Le chef terroriste arrêté dans la Région de l’Est lors de l’opération Otapuanu, conduite par l’armée burkinabè, aurait fait des révélations durant son interrogatoire, rapporte BBC. Oumarou Diallo, alias Diaw Oumarou a avoué avoir en projet d’installer des cellules terroristes au Ghana, au Bénin et au Togo à partir de la région de l’Est. Des

24 terroristes “neutralisés” lors d’une opération coordonnée entre le Burkina et le Mali

Posté par - 13 avril 2019

L’armée malienne a annoncé dans un communiqué datant du 11 avril 2019 avoir “neutralisé” 24 terroristes au cours d’une opération militaire dénommée “opération Kapidgou”. Celle-ci a été menée conjointement avec les forces armées burkinabè dans “la forêt entre Gakou au Sud de Koro et le Burkina”, indique le communiqué. 5 suspects ont été arrêtés et

Burkina : Le poste de gendarmerie de Namissiguian attaqué (AIB)

Posté par - 12 avril 2019

Le poste de gendarmerie de Namissiguian dans le Centre-Nord, à plus d’une cinquantaine de kilomètres de Kongoussi, a été attaqué le 11 avril 2019, rapporte l’Agence d’information du Burkina (AIB). Un gendarme a perdu la vie dans cet assaut mené par une dizaine d’hommes armés. L’AIB note que c’est la 3e attaque en 5 mois.

Droit et répression du terrorisme : Quelle conciliation ?

Posté par - 2 avril 2019

Dr. Millogo Kibessoun Pierre Claver, juriste spécialisé en droit international, constitutionnel de la complexité du terrorisme, aborde la sensible question du droit et du terrorisme. Le chercheur au Centre National de Recherche Scientifique et Technologique (CNRST) exprime les résultats de ses réflexions dans l’ouvrage intitulé « Le droit au procès équitable à l’épreuve de la

Eddie Komboigo : Face au terrorisme, « fléchir, ce sera périr »

Posté par - 30 mars 2019

Le Président du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), Eddie Komboigo, désigné personnalité politique la plus influente de 2018 par une organisation de la société civile, a offert un concert gratuit à Ouagadougou, le samedi 30 mars 2019. « Je voudrais ici, humblement, vous dire merci. Merci non pas parce que j’ai reçu

Tourisme et hôtellerie : Roch Kaboré appelle à ne pas se laisser décourager

Posté par - 30 mars 2019

Le chef de l’Etat s’est rendu ce samedi 30 mars 2019 sur le site abritant la Vitrine internationale du Tourisme, de l’Hôtellerie et de la Restauration de Ouagadougou (VITHRO) pour encourager les acteurs à ne pas se laisser décourager par la menace terroriste.  Le président du Faso admet : « le contexte sur le plan sécuritaire a

Fada : Le service de santé des armées soulage les patients

Posté par - 27 mars 2019

En attendant que sorte de terre l’hôpital d’instruction des armées, le personnel de la Direction centrale du service de santé des armées (DCSSA), au « professionnalisme fort bien apprécié de la population », déployé sur le front Est pour la prise en charge des blessés dans la lutte contre le terrorisme, prend « gracieusement » en charge les civils.

Burkina : L’ISSH passe l’extrémisme violent à la loupe

Posté par - 9 mars 2019

Le vendredi 8 mars 2019, alors que le monde entier célébrait le 8-Mars, l’Institut supérieur de sécurité humaine (ISSH) s’affairait pour clôturer l’atelier de formation qu’elle a administrée sur l’insécurité et la violence extrême au Burkina Faso. Preuve, foi des organisateurs, que la sécurité des Burkinabè est un domaine important. « Généralisation de l’insécurité et de

Burkina Faso : Une quarantaine d’écoles ont rouvert

Posté par - 28 février 2019

Le ministre de l’éducation nationale, de l’alphabétisation et de la promotion des langues nationales (MENAPLN), le Pr Stanislas Ouaro a présidé le jeudi 28 février 2019 à Ouagadougou, la revue annuelle 2018 du Plan national de développement économique et social (PNDES). Il s’agit au cours de cette rencontre, le Cadre sectoriel de dialogue de l’éducation

Burkina : Le CDP fait appel à ses « sages » pour sa « renaissance »

Posté par - 5 janvier 2019

Le CDP (Congrès pour la démocratie et le progrès) se retourne vers ses « militants ayant une solide expérience, une connaissance avérée du parti ». C’est à l’ancien président de l’assemblée nationale Mélégué Traoré qu’incombe la tâche de « redresser » la barque pour ensuite « récupérer » le statut de grand parti politique. Les soixante-dix-neuf (79) noms qui composent le