Me Sankara : “Ceux qui sont truffés dans l’Opposition sont des putschistes et des revanchards”

Posté par - 10 septembre 2018

Me Bénéwendé Sankara, président de l’Union pour la renaissance/parti sankariste (UNIR/PS) s’est prêté, le vendredi 7 septembre 2018, aux questions de Burkina 24. Sur le parti qu’il dirige, Me Sankara note qu’il se porte bien. « L’UNIR/PS a vu le jour il y a 18 ans, dit-il, et si vous voyez notre parcours, l’UNIR/PS n’a jamais

Réfugiés de Mentao : Entre rareté de ressources et terrorisme

Posté par - 26 août 2018

Le message à leur endroit est clair : « ici vous êtes chez vous ». Eux ce sont les six mille quatre cent quatre-vingt et quatre (6 484) membres des communautés (Touaregs, Arabes, Sonrais, Peuhls et Dogons) soit 1 526 ménages. Accueillis dans leur ’’nouveau chez-soi’’ pour échapper à la menace terroriste dans le Nord du Mali, ils peuvent

Burkina-Côte d’Ivoire-Mali : Offrir à la jeunesse une « zone économique spéciale » comme perspective

Posté par - 3 avril 2018

Les deux chefs de gouvernements burkinabè et malien conviennent qu’ils doivent « lutter de toutes [leurs] forces contre le terrorisme » tout en veillant  à « apporter de l’espérance aux populations en même temps ». Pour concilier les deux fronts, ils réfléchissent sur la création d’une « zone économique spéciale » qui irait de Sikasso au Mali en passant par Bobo-Dioulasso au

Financement du terrorisme : La Tunisie sur la liste noire des pays exposés

Posté par - 7 février 2018

La Tunisie a été inscrite ce mercredi 7 février 2018 par le parlement européen sur la triste liste noire des pays exposés au blanchiment d’argent et au financement du terrorisme.  Saisi par la Commission européenne, le Parlement européen a, de nouveau, mis la Tunisie en mauvaise posture. Les députés européens ont entériné ce mercredi 07 février

Niger: Le dernier sommet du G5 Sahel à la loupe

Posté par - 7 février 2018

Réunis ce mardi 6 février 2018 à Niamey la capitale du Niger, les chefs d’État du G5 Sahel à savoir Mauritanie, Mali, Burkina Faso, Niger et Tchad ont désigné le Chef de l’Etat hôte, Mahamadou Issoufou comme président en exercice de cette organisation  et confié à son compatriote, Maman Sidikou, le poste de secrétaire permanent.

Défense : Pas « un seul centimètre du Burkina » cédé malgré les attaques

Posté par - 5 janvier 2018

Le ministre de la défense nationale et des anciens combattants félicite les hommes et femmes des détachements du Sahel pour avoir permis d’éviter par leur bravoure la création d’un sanctuaire pour terroristes « comme ailleurs » en territoire burkinabè. Il est allé le leur dire en personne en passant le réveillon et le premier jour du nouvel

Burkina : « Ne jamais oublier » de rendre hommage aux soldats qui sont au front

Posté par - 11 décembre 2017

Le médiateur du Faso Saran Sérémé appelle les Burkinabè à être « des forces de proposition » que les autorités se doivent d’écouter pour la construction du Burkina Faso avec un dépassement des divergences et des différences. Approchée à sa descente de la tribune officielle après l’intervention du chef de l’Etat, le médiateur du Faso a partagé

Terrorisme au Nord : Les révélations de Roger Bemahoun

Posté par - 4 novembre 2017

Honko Roger Judicaël Bemahoun est statisticien-économiste de formation, chercheur en science politique actuellement doctorant en économie à African school of economics (ASE) au Benin. Il est également le fondateur et le directeur général de l’Institut panafricain d’études, de recherche et de sondage d’opinion (IPERSO). Honko Roger Judicaël Bemahoun est l’auteur d’un rapport intitulé « L’extrémisme violent

Terrorisme : « Il est temps d’en finir avec les mesures timides », suggère le MJS

Posté par - 7 septembre 2017

Le Mouvement des jeunes socialistes (MJS) du Burkina Faso a organisé une conférence de presse le jeudi 07 septembre 2017 à Ouagadougou pour réagir sur la situation nationale relative à l’élection du président de l’Assemblée nationale et les attaques terroristes répétées à l’intérieur du pays. Organisation politique de jeunesse et d’éducation populaire,le Mouvement des jeunes socialistes

Le terrorisme « a été enfanté par la gestion publique défaillante »

Posté par - 7 septembre 2017

Ceci est une contribution citoyenne de Ousmane Djiguemdé à propos du terrorisme. La question terroriste au centre de nos préoccupations. Le Centre d’Études stratégiques en Défense et de Sécurité (CESDS) vient le prouver encore en organisant ces jours-ci un colloque pour réfléchir sur la question du terrorisme dans la bande sahélo-saharienne. C’est une belle initiative

Terrorisme : Pourquoi le Burkina, pourquoi maintenant et quelles réponses apporter ?

Posté par - 5 septembre 2017

Le Burkina est aujourd’hui sous menace terroriste en raison de « l’erreur stratégique de l’attaque de la Libye » mais également en raison « des vulnérabilités qui sont exploitées par ceux-là qui ont besoin de situations de ce genre pour s’épanouir ». C’est l’analyse que fait le colonel Auguste Denise Barry, ancien ministre de la

Côte d’Ivoire: Abidjan renforce sa sécurité

Posté par - 17 août 2017

A Les autorités ivoiriennes entendent prendre la pleine mesure des derniers événements de Ouagadougou, relatifs à l’attaque terroriste qui a coûté la vie à une vingtaine de personnes, le dimanche 13 août dernier. Ainsi, un renforcement des dispositifs sécuritaires est enclenché sur les sites touristiques d’Abidjan, la capitale économique ivoirienne et de sa banlieue, a

Dans le Sahel, des croyants se dressent contre l’extrémisme

Posté par - 18 juillet 2017

L’Union fraternelle des croyants (UFC) est une organisation interconfessionnelle qui a vu le jour par les bonnes grâces du Père Lucien Bicaud en 1969. Elle a une vocation nationale et internationale avec pour mission, la promotion du dialogue pour la paix et le développement. De passage à Dori dans le cadre d’une sortie de presse,

Sécurité au Nord : « L’appel de Bogandé »

Posté par - 6 mars 2017

La situation sécuritaire au nord du Burkina est préoccupante. Le  groupe parlementaire « Burkindlim »  suggère la tenue d’un forum national sur la question. Réunis à Bogandé les 4 et 5 mars 2017 pour leurs premières journées parlementaires, les députés membres du groupe parlementaire « Burkindlim », dans un manifeste baptisé « Appel de Bogandé », ont proposé la tenue d’un

Soum : « Nous allons réagir» (Simon Compaoré)

Posté par - 27 janvier 2017

Le ministre de la sécurité intérieure, Simon Compaoré a réagi ce vendredi 27 janvier 2017 sur la « désertion » du corps enseignant dans la province du Soum au Nord du Burkina. Selon l’information donnée par la télévision Bf1 le jeudi 26 janvier, (02) hommes « bien armés » sur une moto, ont sommé des enseignements de quitter leur

Lutte contre le terrorisme : Un pole spécialisé créé au Burkina

Posté par - 23 janvier 2017

L’Assemblée nationale a tenu sa première session extraordinaire du 9 au 23 janvier 2017 à Ouagadougou. A la clôture de cette session, ce sont deux projets de loi qui étaient à l’ordre du jour. L’Assemblée nationale a clôturé sa première session extraordinaire ce lundi 23 janvier 2017 avec le vote de deux lois. La première

Mali: La sécurité au cœur du Sommet Afrique-France

Posté par - 12 janvier 2017

Le 27e sommet Afrique-France se tiendra les 13 et 14 janvier 2017 au Mali. Les Etats africains et la France aborderont des dossiers divers, allant du terrorisme, aux crises politiques en Gambie et en République démocratique du Congo. Le dernier sommet a eu lieu en France, en décembre 2013. Pour cette édition, l’occasion sera donnée

Côte d’Ivoire: Les jeunes musulmans exhortés à lutter contre le terrorisme

Posté par - 3 janvier 2017

« Empêchez l’installation de cellules dormantes terroristes » en Côte d’Ivoire. Ces propos sont d’hamed Bakayoko, le ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur et de la Sécurité Hamed Bakayoko,  le lundi 02 Janvier 2017, à l’adresse des jeunes musulmans réunis au sein de l’Association des élèves et étudiants musulmans de Côte d’Ivoire (AEEMCI) lors de leur

Niger : Des positions de l’armée attaquées

Posté par - 8 novembre 2016

Des assaillants à moto ont attaqué des positions de l’armée nigérienne à Bani Bangou, localité frontalière avec le Mali.  Les assaillants ont fait cinq morts parmi les forces de défense nigériennes, rapporte RFI. Des morts sont aussi signalés parmi les agresseurs, mais ils ont réussi à emporter deux véhicules munis de leur mitrailleuse en  direction

Terrorisme au Burkina : « La situation est maîtrisée » (Roch Kaboré)

Posté par - 26 octobre 2016

Le Président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a réagi à la situation sécuritaire du Burkina, marquée par de récentes attaques contre le pays. Pour le Chef de l’Etat, parlant  en marge d’une cérémonie de lancement de pistes rurales à Absouya dans le Plateau central ce 25 octobre 2016, a déclaré que le terrorisme ne

Attaque d’Intagom : «Nous avons alerté nos voisins maliens »

Posté par - 12 octobre 2016

Six morts dont 3 militaires burkinabè et 3 civils non encore identifiés et des assaillants en fuite au Mali voisin. C’est le bilan officiel dressé par le ministre de la sécurité sur l’attaque du détachement militaire déployé après l’attaque du poste de police qui avait coûté la vie à 3 policiers. « Ce matin aux alentours

Burkina : Lancement d’un centre d’études en défense et sécurité

Posté par - 20 septembre 2016

Un Centre d’études stratégiques en défense et de sécurité (CESDS)  a été  présenté ce 20 septembre 2016 à Ouagadougou. Fondé par un groupe d’experts militaires, paramilitaires et universitaires, il a pour objectif d’être «un outil pour relever les défis sécuritaires qui se posent au Burkina Faso en particulier et au continent africain en général». “L’Afrique

Lutte anti-terroriste : La première région militaire a son unité d’intervention

Posté par - 9 septembre 2016

La menace terroriste, qui était jusqu’ici à la porte, est maintenant présente à l’intérieur de la maison Burkina. Le Sahel, situé dans la première région militaire avec pour état-major basé à Kaya, a été touché à maintes reprises depuis le début de l’année. Cette région dispose à présent d’une section renforcée du Groupement des forces

Les médias devraient-ils montrer les photos des auteurs d’actes de terreur ?

Posté par - 4 août 2016

La publication de photos des victimes ou des auteurs d’attaques terroristes par des médias ou des internautes a fait couler beaucoup d’encre et a été marquée par des vives critiques sur les réseaux sociaux.  Question d’éviter des imitations et de reprises desdits actes de terreur par d’éventuels déséquilibrés et d’individus présentant des signaux d’extrême détresse

Attentat du 15 janvier à Ouaga : 49 interpellations, 3 suspects sérieux retenus

Posté par - 30 juin 2016

« Je ne répondrais pas à des questions sur les Koglweogo » a lancé Simon Compaoré, ministre d’Etat, ministre de l’Administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité intérieure lors du point de presse du Gouvernement  ce 30 juin 2016. Le ministre voulant communiquer, dit-il, « uniquement » sur les interpellations effectuées par les Forces de défense et

Terrorisme : Deux Burkinabè « endoctrinés et radicalisés » arrêtés

Posté par - 30 juin 2016

Indépendamment des enquêtes sur les attaques terroristes au Burkina, le ministre de la sécurité intérieure, Simon Compaoré a informé ce jeudi 30 juin 2016 de l’arrestation de deux Burkinabè qui ambitionnaient créer un groupe terroriste au Burkina.   Le Colonel Ouédraogo explique Burkina24 Ces deux Burkinabè ont été arrêtés par les forces de sécurité et

Sécurité au Burkina : L’armée prend de nouvelles mesures

Posté par - 12 juin 2016

Face à l’insécurité et à la menace terroriste omniprésentes, les forces de défense et de sécurité ont pris un certain nombre de mesures. Parmi elles, la sécurisation des casernes et autres endroits stratégiques des forces armées. La circulation est désormais restreinte autour des enceintes à forte concentration militaire comme les casernes. Dans un communiqué, l’Etat-major