Haute cour de justice : Luc Adolphe Tiao en liberté provisoire

Posté par - 25 novembre 2016

L’ancien Premier ministre burkinabè Luc Adolphe Tiao bénéficie d’une liberté provisoire pour raison médicale. Il avait été arrêté dans le cadre de l’enquête sur l’insurrection populaire d’octobre 2014 qui a occasionné plusieurs morts.  Luc Adolphe Tiao, le dernier Premier ministre de l’ancien président burkinabè Blaise Compaoré, bénéficie d’une liberté provisoire pour raison médicale, a indiqué la

Burkina : Le CDP reporte son congrès

Posté par - 20 septembre 2016

Le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), ancien parti au pouvoir au Burkina, a décidé de reporter  siné die son congrès prévu pour le 24 septembre 2016. Le parti se dit victime «d’acharnement». La raison du report du congrès, évoquée dans le communiqué parvenu à Burkina24, est liée à l’arrestation de l’ancien Premier

Burkina : Luc Adolphe Tiao placé sous mandat de dépôt

Posté par - 16 septembre 2016

L’ancien Premier ministre burkinabè Luc Adolphe Tiao a été mis sous mandat de dépôt à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou (MACO) ce 16 septembre 2016, a appris Burkina24 de sources proches du dossier. Le dernier Premier ministre de Blaise Compaoré a été inculpé pour « faits de coups et blessures volontaires, complicité de

Pôles de croissance du Burkina : Exploiter le filon des exportations

Posté par - 18 octobre 2014

Les débouchés pour les produits des pôles de croissance du Burkina ont été au centre de la deuxième session de l’année 2014 du Comité national de pilotage des pôles de croissance (CNPPC), tenue à Dori dans le Sahel, le 18 octobre 2014.  Un séminaire gouvernemental a en outre dégagé les orientations du pôle de croissance

Blanchiment technique et systeme LMD à l’UO : L ’UNEF en accord avec Tiao

Posté par - 29 avril 2013

« Le blanchiment technique est la seule solution au retard constaté à l’Université de Ouagadougou ». Foi de l’Union nationale des étudiants du Faso (UNEF) par la voix de son président, Fabrice Sawadogo, assortie d’un autre credo : « supprimer le système LMD, c’est compromettre dangereusement l’avenir des étudiants burkinabè ». C’est la substance du point de presse organisé

Burkina : le Premier ministre devant l’Assemblée nationale le 30 janvier pour son discours de politique générale

Posté par - 28 janvier 2013

Le Premier ministre Luc Adolphe Tiao fera sa déclaration de politique générale le mercredi 30 janvier 2013 devant l’Assemblée nationale, selon un communiqué du service d’information du gouvernement. Il va exposer “les grands axes de la politique d’action de son gouvernement, sur la base de la lettre de mission que le Président du Faso lui