Procès putsch : L’audience renvoyée au 21 mai 2019

Posté par - 14 mai 2019

L’arrêt de participation aux activités des Cours et Tribunaux du Burkina, décrété par les avocats, continue d’ajourner le procès du putsch manqué de septembre 2015. À la reprise de l’audience ce mardi 14 mai 2019, une lettre du Bâtonnier a été encore portée à l’attention de l’auditoire. Le contenu de la note informe que, lors

Procès putsch : Nouveau rendez-vous le 14 mai 2019

Posté par - 7 mai 2019

L’arrêt de participation aux activités des Cours et Tribunaux du Burkina, décrété par les avocats, continue d’ajourner le procès du putsch manqué de septembre 2015. À la reprise de l’audience ce mardi 7 mai 2019, une lettre du Bâtonnier a été portée à l’attention de l’auditoire. Le contenu de la note fait savoir que, lors

Procès Putsch : Aucun avocat, l’audience renvoyée au 7 mai

Posté par - 30 avril 2019

La suspension de participation des avocats aux audiences des Cours et Tribunaux a des effets sur la tenue du procès du putsch manqué. Le Tribunal militaire, bien qu’étant un Tribunal d’exception, a été contraint, une fois de plus, ce 30 avril 2019, de suspendre l’audience pour une reprise le mardi 7 mai 2019. Il est

Le procès du putsch, victime collatérale du mot d’ordre des avocats

Posté par - 23 avril 2019

L’arrêt de travail de 96 heures décrété par l’Assemblée générale des avocats du Burkina a eu raison du procès du putsch manqué de septembre 2015. Les plaidoiries des avocats des Parties civiles ont été renvoyées au mardi 30 avril 2019. A la reprise de l’audience ce mardi 23 avril 2019, Maître Souleymane Ouédraogo, au nom

Procès putsch : Nouveau renvoi d’une semaine

Posté par - 18 avril 2019

C’est finalement à partir du mardi 23 avril 2019 que les avocats des Parties civiles entameront leurs différentes plaidoiries. Ainsi en a décidé le Président du Tribunal ce jeudi 18 avril 2019, à l’issue d’une brève audience. Dès l’entame de l’audience ce jeudi matin, le Président du Tribunal a donné la parole aux avocats des

Procès du putsch : Une semaine de pause accordée

Posté par - 10 avril 2019

La liste des parties civiles a été épuisée le mercredi 10 avril 2019 au Tribunal militaire. L’étape des plaidoiries devait commencer avec les avocats des Parties civiles lorsque Me Prosper Farama demande une suspension pour « mieux préparer » cette étape. Après une suspension d’une dizaine de minutes, le Président du Tribunal annonce la suspension de

Putsch : « Mon unique fils est resté dedans »

Posté par - 9 avril 2019

L’étape du Procès du Coup d’Etat de septembre 2015 ayant trait à l’audition des Parties civiles a débuté le mardi 9 avril 2019. Près de 300 au départ, c’est finalement une soixantaine qui a été retenue pour passer à la barre. A la fin de l’audience du jour, c’est une vingtaine de victimes ou de

Putsch : « Tous ces morts pour ça ? » (Me Farama)

Posté par - 3 avril 2019

Au Tribunal militaire, l’audience entrant dans le cadre du coup de force de septembre 2015 a débuté, le mercredi 3 avril 2019, avec les observations du Parquet militaire à propos des éléments vidéo diffusés le mardi 2 avril 2019. Ces débats ont occupé toute la journée donnant lieu à un véritable pugilat verbal entre avocats

Vidéos Putsch: « Mon papa, Président du Faso. Il faut que je filme ça »

Posté par - 2 avril 2019

Le Parquet a poursuivi avec la projection des éléments vidéo ce mardi 2 avril 2019 au Tribunal militaire de Ouagadougou. Certaines images montrent entre autres des éléments du Régiment de sécurité présidentielle (RSP) en action. D’autres présentent des manifestations spontanées ainsi que des réactions d’observateurs. Dans la soirée, le Ministère public a commencé à diffuser

Procès putsch : « Arrêtez de polluer les esprits des gens avec ces audio ! »

Posté par - 22 mars 2019

La diffusion des éléments sonores s’est poursuivie ce vendredi 22 mars 2019 au Tribunal militaire de Ouagadougou. Cet exercice entre dans le cadre du procès du putsch manqué de septembre 2015 débuté depuis février 2018. Il faut noter que l’audience du jour a eu lieu en l’absence de Me Dieudonné Bonkoungou, avocat du Général Bassolé,

Procès putsch : « Tout ce que j’ai fait est vérifiable » (L’expert Sanfo)

Posté par - 18 mars 2019

Les audiences dans le cadre du procès du putsch manqué de septembre 2015 se suivent mais ne se ressemblent pas forcément. C’est Younoussa Sanfo, l’expert en investigation numérique, qui était à la barre du Tribunal militaire ce lundi 18 mars 2019. Il n’a pas travaillé sur l’authenticité des éléments d’écoutes sonores, mais plutôt sur l’extraction

Procès putsch: Quand six témoins déchargent les Sergents Nobila et Boué

Posté par - 15 mars 2019

Audience-marathon ce vendredi 15 mars 2019 dans la Salle des Banquets de Ouaga 2000 ! Au total six témoins ont déposé à la barre du Tribunal militaire. Des témoignages à décharge en faveur de deux accusés. Les auditions ont connu un rythme accéléré  à Ouaga 2000 ce 15 mars 2019. Six témoins cités par les avocats

Putsch : Diendéré absent, la séance suspendue

Posté par - 7 mars 2019

Sauf cataclysme, le Président du Conseil national de la Transition (CNT) au moment du coup de force de septembre 2015 et actuel ministre de la défense, Cheriff Sy, sera à la barre en début de semaine prochaine. Il est le premier de la nouvelle liste des témoins annoncée par le Tribunal, le jeudi 7 mars

Procès putsch: Quand le Général Diendéré remercie un témoin « pour sa franchise »

Posté par - 5 mars 2019

Journée-marathon au Tribunal militaire de Ouagadougou ! Quatre témoins ont en effet déposé ce mardi 5 mars 2019. Il s’agit des Colonels-Majors Pierre Sanou et Sié Toué, du Lieutenant-Colonel Paul Henri Damiba et d’un civil, Ilboudo Jérémie, agent de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP). Le ballet des témoins cités par le

Procès putsch : L’audience de ce lundi suspendue pour cause de décès

Posté par - 4 mars 2019

L’audience de ce lundi 4 mars 2019 a été très brève. Dès l’entame, le Parquet militaire a informé l’auditoire du décès de la mère de la Commandante Pascaline Zoungrana, 1er Substitut du Procureur. Décès survenu dans la nuit du vendredi 1er au samedi 2 mars 2019. Le Ministère public a également fait savoir que la

Général Pingrenoma Zagré : « Mon autorité n’était pas reconnue au RSP »

Posté par - 26 février 2019

Ce mardi 26 février 2019, le Général de Brigade Pingrenoma Zagré était de nouveau à la barre du Tribunal militaire pour son 4e et dernier jour de déposition. Témoin à charge pour certains, à décharge pour d’autres, l’ancien Chef d’Etat-Major général des armées (CEMGA) a défendu bec et ongles la « position stratégique » de l’armée au

Général Honoré Nabéré Traoré : « Ce n’est quand même pas le Saint-Esprit qui a fait ce putsch ! »

Posté par - 20 février 2019

Une journée pas simple pour le Général Gilbert Diendéré ! La haute hiérarchie militaire, tant indexée par l’Officier général dans cette affaire de coup d’Etat manqué, défile depuis peu devant le Tribunal militaire. Deux anciens Chefs d’Etat-Major général des armées étaient au prétoire ce mercredi 20 février 2019. Leurs témoignages ne remettent pas en cause ceux

« La hiérarchie savait que ce coup d’Etat ne pouvait pas prospérer » (Témoin)

Posté par - 19 février 2019

La « parade judiciaire » des hauts gradés de l’armée burkinabè se poursuit devant le Tribunal militaire délocalisé à la Salle des Banquets de Ouaga 2000. Mais, c’est dans une salle d’audience relativement froide que les débats contradictoires sur le putsch avorté de septembre 2015 ont été menés ce mardi 19 février 2019. L’audience du jour a

Général Diendéré : « Il faut que le terrorisme s’arrête »

Posté par - 18 février 2019

Que de hauts gradés à la barre du Tribunal militaire ce lundi 18 février 2019. Le Colonel-Major Naba Théodore Palé, Chef d’Etat-Major Général adjoint des armées (CEMGA adjoint) pendant le putsch de septembre 2015, a poursuivi son témoignage. Après lui, le Colonel-Major Noufou Béréwoudougou et le Colonel-Major Léonard Gambou ont également déposé en qualité de

Putsch CND: « Les Chefs militaires à l’aéroport pour présenter une bonne image du Burkina »

Posté par - 15 février 2019

Le Chef d’Etat-Major général des armées adjoint au moment des faits, le Colonel-Major Naba Théodore Palé, était à la barre du Tribunal militaire ce vendredi 15 février 2019. De son témoignage, l’on retient que, contrairement aux affirmations du Général Gilbert Diendéré, la hiérarchie militaire a refusé de soutenir le putsch perpétré par le Conseil national pour

Lazare Tarpaga au Juge : « Vous avez énormément de travail à faire »

Posté par - 11 février 2019

L’ancien Directeur général de la Police nationale, Lazare Tarpaga, et l’ancien Président de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP), Mathurin Bako, ont déposé en qualité de témoins ce lundi 11 février 2019 devant le Tribunal militaire de Ouagadougou. L’audience du jour a débuté avec la poursuite de la comparution du Contrôleur

Procès putsch : Quand Fayçal Nanéma fait sursauter le Général Diendéré

Posté par - 5 février 2019

Le président du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), Eddie Komboigo, a comparu en qualité de témoin ce mardi 5 février 2019 à la barre du Tribunal militaire. Mais, bien avant la déposition de l’expert-comptable, le témoignage de Mohamed Rachid Ilboudo dit « Le Baron » s’est poursuivi. Au cours de l’audience du jour, un geste

Procès putsch: Le Parquet requiert la poursuite d’un témoin pour faux témoignage

Posté par - 4 février 2019

La déposition des témoins s’est poursuivie au Tribunal militaire de Ouagadougou. Lors de l’audience de ce lundi 4 février 2019, le Parquet a requis que l’un des témoins, Michel Ouédraogo, député et ancien Directeur général de Sidwaya, soit poursuivi pour faux témoignage. Après des débats quelque peu contradictoires, le Tribunal s’est réservé à statuer en

Procès putsch: « Lui, il s’en est tiré et il veut me plonger »

Posté par - 29 janvier 2019

La déposition des témoins cités par le Parquet s’est poursuivie ce mardi 29 janvier 2019 au Tribunal militaire de Ouagadougou. Contrairement aux deux premiers témoins ayant comparu vraisemblablement à décharge hier, le troisième, un militant du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) répondant au nom de Noël Sourwéma, a fait plutôt un témoignage

Procès putsch: Quand des témoins du Parquet sont vus comme du « pain béni »

Posté par - 28 janvier 2019

L’agent du ministère de la jeunesse, Bénédicte Jean Bila, et le Conseiller des affaires étrangères, Alidou Sawadogo, ont inauguré la liste des témoins cités par le Parquet militaire ce lundi 28 janvier 2019. A la barre du Tribunal militaire, les deux ex-inculpés acquittés puis finalement retenus comme témoins du Parquet ont juré de dire la

Adjudant Jean Florent Nion : « Le Général Diendéré me déçoit »

Posté par - 21 janvier 2019

Deux accusés ont été entendus de nouveau à la barre du Tribunal militaire ce lundi 21 janvier 2019 pour des interrogatoires complémentaires. Mais, ces nouvelles comparutions ont pris une allure de confrontations, voire de guéguerre entre avocats de la Défense. Le Président du Tribunal n’a pas encore fait cas d’éventuelles confrontations entre coaccusés. Mais, le