Répression des 30 octobre et 2 novembre : Le rapport accablant d’Amnesty

Posté par - 15 janvier 2015

Amnesty International (AI) appelle les autorités de transition du Burkina à ouvrir une enquête sur l’utilisation d’une force excessive et meurtrière en octobre dernier, par les forces militaires, à l’encontre de manifestants qui, pour la plupart, protestaient contre le gouvernement de manière pacifique. C’est ce qu’a été annoncé ce 15 janvier 2015, lors du lancement