Mission ONU/UA au Darfour: Début du déploiement pour le Bataillon Laafi 4

416 0

Le 4e Bataillon constitué et formé pour rejoindre la mission hybride de maintien de la paix au Darfour (MINUAD) est prêt pour être déployé. A la veille de ce déploiement, ce 14 août, le Chef d’État-Major Général des Armées s’est adressé aux officiers, sous-officiers et militaires de rangs qui compose le bataillon, pour leur rappeler les règles de conduites.

Une partie du Bataillon Laafi 4, attentif à l’adresse du CEMGA ce mardi 14 août 2012. Photo: B24

Ils sont 800 hommes et femmes qui s’apprêtent à rejoindre le Darfour, par vague de centaine, à commencer ce mercredi 15 août, date à laquelle la première à embarquer. Le Bataillon Laafi 4, quatrième du genre qui représente la contribution du Burkina Faso à l’opération de maintient de la paix au Darfour est composé de 57 officiers, 280 sous-officiers 473 militaires de rangs. A ce contingent militaire s’ajoute un personnel civil.

A la veille du début du déploiement du contingent, le Chef d’État-major Général des Armées, a fait une adresse à l’endroit de ces hommes et femmes qui représenteront. Une adresse traditionnelle, transmise par le Colonel major Oumarou Sadou, chef d’État-major de l’Armée de Terre, pour rappeler au bataillon la conduite à tenir sur place. “C’est un rappel de comportement, c’est un rappel des règles dégagement, des règles de conduite pour une bonne exécution de la mission” a indiqué le colonel major Oumarou Sadou.

Le message du Chef d’État-major Général des Armées a insisté spécifiquement sur le respect des mœurs du pays d’accueil, la prise en compte des différentes cultures des frères d’armes ainsi que sur le respect des règles d’engagement en vigueur au sein de la Force.

Pour le colonel Joël Biwanlo, commandant du Bataillon, le  après   deux mois de formation, ses hommes sont prêts pour la mission. Sur place au Darfour, les différentes équipes du bataillon occuperont trois sites, El Geneina, For Baranga et Habila, pour assurer la protection de la population civile et leur assistance. “C’est une mission de maintien de la paix. Nous sommes là pour nous opposer à tout ce qui est hostile à la paix au Darfour, dans notre secteur”, a conclu le commandant de Bataillon, le colonel Joël Biwanlo.

Lire aussi Bataillon Laafi: Ballet d’arrivées et de départs

Encadré

La MINUAD, opération hybride Union Africaine ONU de maintient de la paix au Darfour a été créée en 2007 et a vu ses mandats prorogés à plusieurs reprises. La MINUAD a essentiellement pour mandat de protéger les civils. Elle est également chargée d’assurer la sécurité de l’aide humanitaire, de surveiller et de vérifier l’application des accords, de favoriser un processus politique ouvert, de contribuer à la promotion des droits de l’homme et de l’État de droit et de surveiller la situation le long des frontières avec le Tchad et la République centrafricaine (RCA) et en rendre compte.



Justin Yarga

Journaliste web qui teste des outils de Webjournalisme et datajournalisme, Media strategy consultant.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *