Référendum : La balle dans le camp du Président du Faso

404 68

Le match de football auquel se livrent le pouvoir et l’opposition depuis décembre 2013, avec comme ballon, le référendum, a franchi l’étape des prolongations. Il va falloir tirer aux buts : faire cette consultation électorale, ne pas la faire ou amorcer le dialogue.

L’opposition a démontré le 23 août, sa capacité de mobilisation ou que de nombreux Burkinabè partagent sa position. Le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), parti au pouvoir, le même 23 août, a organisé la réplique, même s’il s’en défend, à la Maison du peuple en y réunissant des centaines de femmes.

Les positions, de part et d’autre, restent donc les mêmes et le cul-de-sac semble insurmontable. Mais il reste un interstice : chacun des deux camps se dit prêt à aller au dialogue. Le Chef de file l’opposition politique burkinabè, Zéphirin Diabré a laissé entendre, dans une interview accordée à Burkina 24, ce sur quoi l’opposition pourrait faire des concessions.

Garantir à Compaoré de « partir tranquille », la clé ?

Il n’est pas question d’un mandat supplémentaire pour Blaise Compaoré, car dit-il, « le respect de la Constitution est une chose qui n’est pas facile à contourner ». Cependant, a-t-il avancé, « on peut discuter sur les conditions du départ, sur les protections à donner aux uns et autres en raison du rôle éminent qu’ils ont joué (…).

 Tous les chefs d’Etat qui souhaitent par exemple que le jour de la retraite soit plus paisible et qu’il ne soit pas amené par des problèmes par suite du fait qu’ils n’ont plus le pouvoir. Donc le sentiment de vengeance et de revanche … Je crois que ce sont des engagements qu’il faut prendre pour rassurer les uns et les autres ».

Sérénité présidentielle

En d’autres termes, l’opposition pourrait faire des compromis pour que l’après 2015 ne soit pas cauchemardesque pour le président et ses proches. Mais ce compromis pourra-t-il passer de l’autre côté ? Pas sûr, parce que le Chef de l’Etat, dans une interview dans Jeune Afrique en juillet, a déclaré ne pas avoir « du tout » peur de la vie après le pouvoir.

  « Si je réfléchis à ce que je ferai après 2015, ce n’est pas parce que j’ai peur de ne plus être considéré ou de m’ennuyer, ou encore la volonté de m’accrocher à mes privilèges. Ce qui me préoccupe, c’est ce que deviendra le Burkina », a-t-il dit.

Tous les yeux sur Kossyam

Mais le suspense devient intenable.  Il faudra trancher. Novembre 2015, c’est dans 15 mois. Et c’est peu de dire que tous les yeux sont désormais tournés vers Blaise Compaoré, Chef de l’Etat et responsable du Burkina Faso (selon ses propres termes).

Va-t-il trancher ? Annoncera-t-il la date du référendum ? Fera-t-il une déclaration pour dire qu’il y renonce ? Appellera-t-il à un dialogue direct, franc et sincère ? Ou va-t-il de nouveau s’emmurer dans le silence qu’on lui connaît ?

La balle est dans son camp.

La Rédaction

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Il y a 68 commentaires

  1. JE NE COMPREND PAS POURQUOI DES GENS ANIMES D?AUTRES INTENTION PARLENT DE MEDIATION POUR LE BURKINA.

    LE BURKINA EST DANS QUELLE SITUATION POUR AVOIR BESOIN D?UN MEDIATEUR ? BLAISE DOIT PARTIR EN 2015 C?EST TOUT ! D?AILLEURS ALASSANE OUATTARA ET BIEN D?AUTRES N?ONT PAS FINI DE REGLER LES PROBLEMMES DE LEURS PAYS POUR VENIR S?IMPLIQUE DANS LES AFFAIRES DU BURKINA.

    DIT-ON PAS QUE BLAISE EST UN MEDIATEUR CHEVRONE ! ALORS, IL S?AURA COMME GENRE LA SITUATION DE NOTRE CHER BURKINA.

    L?OPPOSITION DOIT TRANSMETTRE LORS DE CETTE RENCONTRE AU PRESIDENT BLAISE COMPAORE LES PAROLES QUE LES CITOYENS ONT LAISSE ENTENDRE LORS DE LA FORTE MOBILISATION DE LA DERNIERE MARCHE QU?ELLE A ORGANISE.

    DE TOUT FACON 2015 SERA SANS BLAISE !

  2. C'est ce manque d'humilit? chez les chefs d??tats africains me choquent; ils pensent toujours qu?apr?s eux c'est le d?luge; c'est m?priser les burkinab?s que de penser ?tre indispensable et irrempla?able ? la t?te du pays

  3. Blaise Compaor?, tu as fini tes mandats. Laisse la place ? d’autres Burkinab?. Ce pays nous appartient aussi.

  4. juste dire mr ouedraogo albert qu’il me fait piti? car il a ?t? simplement pay? le CDP il trop petit pour une mobilisation a pabr

  5. Ce qui veule le referendum on perd de ne plus pouvoir vol? le peuple si non ce n’ai pasle president qu’ils aiment mais protege leur beure.Alors j’invite djamila si elle aime son papa de le demand? a laisser le pouvoir car au BFil existe plus cinq millions d’homme ford. il avait ?t? dit qu’un esclave qui sait pas se revolt? ne merite pas qu’on s’appitoie sur son sort (retene bien cette phrase).Alors mon Blaiso je vous suis reconnaissant pour tout ce que vous avez fait pour le Burkina maintenant votre temps est pass? alors laiss? la place aux autres .Vous aver aid? la cote d’ivoire a chasser un dictateur et a votre tour de donn? l’exemple, merci pour votre comprehension mon cher president

  6. Le r?f?rendum est illegal et anticonstitutionel. Non au tripatouillage de notre loi fondamentale.
    Non au pouvoir ? vie de Blaise Compaor?. Non au pouvoir monarchique. Oui ? l’alternance gage de progr?s de paix et de stabilit

  7. la modification de l’article 37 NE depend pas de l’avis de l’opposition mais d?pend de l’avis du peuple burkinab? donc il nous faut un r?f?rendum pour d?partager le peuple burkinab? a se sujet

  8. On a assez entendu les gens dire non au referendum sans aucune justification
    valable,mais c’est parce qu’ils sont manipul? par l’opposition en contre partie
    des billets.Le referendum aura lieu dans ce pays car nous pr?f?rons Blaise que ces
    opposants qui qui veulent nous exploiter.
    Le palais est encore pour Blaise en 2015!
    Vive le referendum!!!!sortons massivement pour dire OUI a la modification
    de l’art37 de la constitution pour permettre la candidature du pr?sident Compaor? en 2015!!!!victoire au CDP.

  9. Merci Tienfo. Personne ne te r?pondra. Le CDP a peur des questions claires, pr?cises et r?alistes. Le r?f?rendum pour satisfaire l’?go?sme d’une seule personne, nous n’en voulons pas. Oui ? l’alternance en novembre 2015 au Burkina Faso de gr? ou de force. De toute fa?on, le soul?vement populaire est reconnu par la loi et la marche du 23 Ao?t 2014 n’est qu’un petit lenga.

  10. Ne gaspillez pas notre argent pour des futilit?s de r?f?rendum. La Constitution est claire. Il faut la respecter. 2 mandats sont largement suffisants.

  11. Donc la question ? poser ? ce r?f?rendum est : VOULEZ-VOUS QUE BLAISE COMPAORE SOIT ENCORE CANDIDAT, OUI ou NON? Malheurs ? moi si je participe ? un tel r?f?rendum qui n’en ait d’ailleurs pas un. Si ce r?f?rendum a lieu cela veut dire que le peuple burkinabe n’est rien, que ce peuple doit desormais ob?issance passive et imm?diate, d?sormais pr?ter all?geance ? l’homme-fort et bient?t ? l’homme-dieu du Burkina.
    JE SUIS BURKINABE, JE SUIS UN HOMME INTEGRE, NE COMPTEZ PAS SUR MOI AU PARC A BESTIAUX.

  12. Donc la question ? poser ? ce r?f?rendum est : VOULEZ-VOUS QUE BLAISE COMPAORE SOIT ENCORE CANDIDAT, OUI ou NON? Malheurs ? moi si je participe ? un tel r?f?rendum qui n’en ait d’ailleurs pas un. Si ce r?f?rendum a lieu cela veut dire que le peuple burkinabe n’est rien, que ce peuple doit desormais ob?issance passive et imm?diate, d?sormais pr?ter all?geance ? l’homme-fort et bient?t ? l’homme-dieu du Burkina.
    JE SUIS BURKINABE, JE SUIS UN HOMME INTEGRE, NE COMPTEZ PAS SUR MOI AU PARC A BESTIAUX.

  13. Enerique, je suis de m?me avis que Tienfo, vous voulez vous derobez de nos lois en ?tant des hors la loi, et vous parlez de n?importe quoi. 99% du peuple Burkina savent sur la constitution qui interdit un pr?sident de briguer 3 mandats pr?sidentiels cons?cutifs plus que vous. La constitution ne permet pas un referendum pour modifier l?article 37, relit les textes, ? la porte de l??lection pr?sidentiel l?article 37 reste intouchable, de ma part c?est un tripatouillage que le pr?sident est en train d?organiser avec son entourage. Mais l? aussi ils seront tax? par le peuple de manipulateurs s?il s?aventurait ? saisir le conseil constitutionnels, car se saisir de cet organe le pr?sident se saisit de lui-m?me, ou le premier ministre, ou le pr?sident de l?assembl?e nationale ou un 1/5 eme des d?put?s qui reste le miroir et le r?pondant du pouvoir Blaise Compaor?. C?est ce que le pr?sident s?appuie en ce moment pour son referendum mais l? aussi le peuple n?est plus le mouton du 15 Octobre 1987, nous le taxerons de cam?l?on manipulateur car il veut passer outre les prescriptions de l?article 37. Les 16 millions des Burkina ?taient t?moins de sa promesse au conseil des sages qu?il ne touchera plus l?article 37, et il quittera le pouvoir apr?s ses deux mandats. La constitution demande de respecter la lettre et l?esprit de l?article 37 qui interdisent un pr?sident du Faso de briguer 3 mandats pr?sidentiels cons?cutifs. D?sol?, vous ne pouvez pas convaincre 16 millions de personnes d?aller ? un referendum bidon qu?un homme sans parole nous impose. D’autres personnes parmi la jeunesse Burkinab? peut relever le d?fit en 2015 pour que le Burkina respire avec un chiffre de taux de croissance et ?merge pour pour tous les Burkinab?. Apr?s tout, le pr?sident Blaise Compaor? est arriv? au pouvoir sans un bagage politique qu’une formation militaire, voil? pourquoi il a mis 27 ans a nous narguer: tant dis que les pr?tendants actuels de la pr?sidence sont tr?s rod?s avec une exp?rience incontournable et solide par ce que plusieurs d’entre eux laisseront la caisse de l’?tat au peuple, car ils sont bien lotis.Ils feront ce qui est mieux pour le peuple et non ce qui est mieux pour eux.

  14. Enerique, je repose la question. Il en va de m?me pour tout ceux qui hurlent pour le fameux r?f?rendum :
    A qui profitera le r?f?rendum pour sauter le verrou de la limitation des mandats ? Ou encore, qui a le plus int?r?t ? ce que la constitution soit modifi?e pour autoriser les candidatures ? souhait ? J?attends la r?ponse.

  15. Isma?l Zongo cela veut dire que sa gestion de la chose publique est catastrophique. Apr?s 30 ans de pouvoir, il a fait trop de d?g?ts de frustr?s d’aigris et autres. L’injustice a r?gn? en ma?tre absolu. On dit qui s?me le vent, r?colte la temp?te. C’est normal car la vie est ainsi faite.

  16. Retenons une bonne foi pour toute que,de son cot?, Blaise n’a pas foi que –m?me en quittant pacifiquement Kossyam– le peuple Burkinab? soit capable de le prot?ger contre les PRESSIONS judiciaires qui viendront de partout y compris de la CPI.

  17. Brotteaux des Illettes |

    ? Si je r?fl?chis ? ce que je ferai apr?s 2015, ce n?est pas parce que j?ai peur de ne plus ?tre consid?r? ou de m?ennuyer, ou encore la volont? de m?accrocher ? mes privil?ges. Ce qui me pr?occupe, c?est ce que deviendra le Burkina

    Un peu comme un p?re qui, au soir de sa vie, dit qu’il est inquiet de ce que feront ses enfants des biens qu’il acquis apr?s sa mort, cela veut dire qu’il a ?chou? car il n’a pas r?ussi ? les pr?parer pour prendre la rel?ve.

  18. Que le cdp le veuille ou non, pas de tripatouillage de notre constitution. Non au r?f?rendum non au S?nat non au pouvoir ? vie.

  19. Merci Tienfo. Nous ne voulons pas ce r?f?rendum bidon qui concerne un seul individu.
    Non au r?f?rendum non ? la modification de l’article 37 de la constitution. OUI ? l’alternance.

  20. [ un r?f?rendum ne s’organise pas lorsque la population de toute une nation se querelle et se divise sur une loi ]
    “Un peuple profond?ment partag? ou divis? ne peut pas se d?partager dans des ?lections. On ne d?partage que ce qui est uni comme un tout. Jamais un r?f?rendum ne fera l?unit? d?un peuple si ce peuple y va divis

  21. Enerique, une question : A qui profitera le r?f?rendum pour sauter le verrou de la limitation des mandats ? Ou encore, qui a le plus int?r?t ? ce que la constitution soit modifi?e pour autoriser les candidatures ? souhait ? J?attends la r?ponse.

  22. ENERIQUE, tu n’as rien compris comme tout bon profiteur-mangeur du CDP. L’article 37 n’est absolument une question nationale. Il ne concerne qu’un seul individu Blaise Compaor?, qui est le seul burkinab? sur 16 millions d’habitant.
    L’Article 37 est une question d’int?r?t personnel. Donc ?go?ste.

  23. En outre, la question de l?article 37 est une question si hautement nationale qu?il n?est pas besoin de pol?miquer sur la justesse de la soumettre au peuple!L’opposition ne souhaite pas la paix a nous les Burkinab?,faisons gaf!

  24. S’il y a n?gociation c’est le d?part de Blaise Compaor? et rien d’autre. La constitution est claire et il y a la parole donn?e. Son mandat fini en novembre 2015 c’est ? dire dans 15 mois.

  25. LA balle est vraiment dans le camp de Blaise Compaor?,Blaise est un homme de paix,nous avions tous confiance en lui!et nous savions que Blaise ne plongera point le pays dans le chaos,et si cela devra arriver c’est bien sure le camp de l’opposition qui sera a la base de cette trag?die!peuple du Burkina nous sommes responsable de notre devenir,la balle est aussi dans notre camp en ce qui concerne la stabilit? du pays!ne laissons pas notre opposition conduire le pays dans la c?sure!

  26. detectif publique |

    mon souhait le plus ardent c’est d’entendre le pr?sident annoncer la date du r?f?rendum,rien que pour voir la r?action de ces opposants qui ont choisi la marche comme leur cheval de bataille!!!marcher contre le r?f?rendum reste leur chapeau de guerre,ce qui est sur le r?f?rendum aura lieu!!!!

  27. rien,oui rien et absolument rien ne pourra faire obstacle au r?f?rendum dans ce pays car c’est la volont? du peuple!!!!

  28. Sonni Aliber Maiga |

    De ce que adviendra ,le burkina ?question simple ,reponse simple ;Dieu seul sait, ce que demain sera ,pas Toi Blaise ;car ,nous ,nous savons qui vous etes !!!!lLe peuple en a marre de vous ,vous comprenez ?a aux moins !!!!!!!!

  29. apr?s beaucoup de question sur cette histoire de quoi apr?s les marches et meeting du CDP on dit tous simplement que ces le r?f?rendum, qui reste a organiser sur ce territoire des hommes int?gres alors je vous invite a rester serein et tranquille car cela aura bel et bien lieu….

  30. Bien vu d?fectif priv?, nous ne sommes plus avec les internautes de 2011 qui ?taient dans des d?bats clairs dont chaque internaute rentre dans les d?bats avec un nom fixe et qui prend position ferme de ce qu?il pense. Tu as vu exactement comme moi, la position de cet individu, et ?a ne demande pas de chercher loin, c?est un mauvais virus cedepiste comme ses responsables corrompu du parti qui vont regretter apr?s 2015. Ceux qui sont dans les forums des sites d?information du Burkina, ne repr?sentent plus rien, que des ?go?stes qui pensent qu?? leur gosier, et non se battre pour une raison qui fera avancer le pays. En principe la voie des internautes comme ceux d?Egypte, de la Tunisie et ? travers le monde repr?sente un parti politique anonyme tr?s vigoureuse que tous les partis politiques attitr?s, mais les internautes Burkinab? comme Karim Ou?draogo, et autres ne font pas partis. Ou sont les KAS, JOJO, DJEDJE, et d?autres ?pres la marche r?ussi de l?opposition ? Ce sont qu?un ou deux personnes sur le net, qui se compl?tent en cybercriminel comme Karim Ou?draogo alias vendu du CDP pour perturber les vrais d?bats sur l?alternance qui permettra la jeunesse de s?exprimer, et que le Burkina avance. Je dis que ces types d?internautes perdent leur temps pour une cause d?j? perdu, comme ceux du patriote FPI pendant les d?bats sur le refus de Laurent GBAGBO en 2011 de respecter la constitution Ivoirienne qui lui donne perdant de l??lection pr?sidentiel.

  31. IL etait une fois,MUMBOUTOU,MOUBARAK,surtout un certain SAMUEL NDOH,C’ etaient des hommes tres forts,mais que sont-ils devenus?
    THOMAS SANKARA hante toujours BLAISE COMPAORE,

  32. Je suis d’accord avec l’alternance. Pas de r?f?rendum. Pas de modification de l’article 37. Pas de S?nat.

  33. Alerte!!! les noms suivants, “la mer dans verre”, “S?rein”, etc. sont d’une seule et m?me personne qui ne fait que commenter les articles sous diff?rents noms!!!
    Il croit qu’il est malin!!! C’est un CDPiste!!!
    Sa position g?ographique: Aux alentours du Conseil constitutionnel, le Camp Guillaume, le M?diateur du Faso et le CCF!

  34. apr?s la pluie vient le beau temps,apr?s la marche vient maintenant le r?f?rendum tant attendu pour finir une bonne fois pour toute avec ce ping pong politique!r?f?rendum ou pas,il y aura un r?f?rendum pour que le peuple souverain s’exprime!!!!!!

  35. il faut dire que le match est arriver a son terme car l’opposition vient de donner le dernier coup d’envoi et je crois que le parti au pouvoir aussi va essayer de faire de leur mieux pour que la tranche ait lieu entre le peuple qui d?cidera de son prochain pr?sident alors je vous invite a avoir un esprit de d?mocratie et surtout de bon c?ur qui voudrions organiser cela pour le maintient de la paix et le d?veloppement.

  36. monsieur le journaliste la solution ne viendra pas de blaise mais de l'intransigeance de la jeunesse qui a marre de sa malgouvernance.o? sont ben ali, mobutu ces superpopulaires et indispensables.

  37. Vraiment la balle est dans le camp du pr?sident Blaise Compaor?, et il est temp qu?il r?fl?chisse en tant qu?un pr?sident ?lu par son peuple, pour garantir nos institutions et non lois dont il a promis dans son serment de les e respecter. Vouloir ? tout prix tripatouill? l?article 37 dont il a donn? sa parole de quitter le pouvoir apr?s ses deux mandats est de trahir son peuple. S?il veut s?appuyer enfantine ment ? l?article 49 pour demander un referendum bidon il va tout droit en enfer. L?article 49 ne peut s?appliqu? au moment o? nous d?b?tons, comme l?article 37 ne peut ?tre modifi? ? la porte de l??lection pr?sidentielle de 2015 dont la lettre et l?esprit de l?article 37 interdisent un pr?sident du Faso de briguer 3 mandats pr?sidentiels cons?cutifs. Il ne m?me pas envisageable que le pr?sident applique l?article 49, car il sera automatiquement tax? de manipulateur et lyncher par le peuple : il s?agit du conseil constitutionnel, le pr?sident saisissant cet organe pour demander un referendum, ne peut pas se saisir lui-m?me ! Il doit l??tre par le pr?sident, le premier ministre, le pr?sident de l?assembl?e nationale ou 1/5 ?me des d?put?s, cet organe reste le miroir et le r?pondant du pouvoir de Blaise Compaor?. Faisant ce referendum bidon, les intellectuels, la soci?t? civile, l?opposition, et le monde averti, m?me la classe moyenne dans les villages du Burkina se soul?veront avec un confort l?gitime contre le pr?sident qui risquerait sa d?mission, un mauvais point pour l?alternance. Pass? outre les prescriptions de l?article 37, ou le referendum, sera un tripatouillage d?un article de loi avec le risque d?encourir le d?saveu populaire qui engendrera une crise infinie dans notre pays. Le peuple a m?ri et la complexit? d?un pr?sident cam?l?on entourer d?une ?quipe qui pense qu?a son gosier et non ce qui est mieux pour le peuple, ne marche plus pour endormir 16 millions d?habitants : ? moins que le pr?sident revienne ? la violence et la r?pression, l? aussi la communaut? internationale et la CPI l?attendent ? pied ferme avec son ?quipe. Mr. Compaor? Blaise, oubliez le referendum bidon, et sortez par la grande porte.

  38. ?a y est ! L’HOMME FORT est atteint par la “proph?tie de Malachie”.
    Et d’ailleurs, le peuple ne veut m?me plus de dialogue.
    – Quitte le pouvoir !
    -Garde tes chantiers!
    -Retourne en caserne!

  39. Bien mon cher president ,la balle est dans votre camp! Que la sagesse vous illumine, eclaire dans vos decisions!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre