Dialogue opposition-majorité : Voici les 5 points qui seront en discussion

896 20

L’opposition et la majorité se sont retrouvées ce lundi  29 septembre 2014 au palais présidentiel de Kossyam pour définir les points qui  seront discutés dans le dialogue initié par le Chef de l’Etat. A l’issue de  près trois heures de conciliabules, cinq points ont été arrêtés pour faire l’objet des discussions, et livrés par Zéphirin Diabré et Assimi Kouanda, co-présidents du dialogue.

Les points ont été énumérés par le Chef de file de l’opposition politique. Il  s’agit de :

– La question de la révision de l’article 37

– La question du sénat

– L’organisation de la présidentielle de 2015

– La réorganisation du  Conseil constitutionnel

– La contribution de la société civile

Les commentaires des deux intervenants n’ont guère excédés deux minutes.  Aucune date n’a encore été dégagée pour la prochaine rencontre.

Lire plus : Dialogue Opposition-Majorité : Cinq points capitaux au centre des discussions



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

There are 20 comments

  1. LECTURE CLAIRE DE CE FAMEUX DIALOGUE!

    L?OPPOSITION SAIS ET DOIT SAVOIR CE QU?IL VEUT. DE TOUTE FACON LE PEUPLE LEUR SUIT ET LEUR REGARD.

    GARE DONC A LA NON VIGILANCE DE L?OPPOSITION ET A UNE QUELCONQUE TRAHISON D?AILLEURS, L?OPPOSITION SAI CE QU?IL VEUT EN S?ENGAGEANT IL FOIS DE PLUS DANS UN TEL DIALOGUE

  2. Il me semble que les questions de l’article 37 et le senat ne devraient pas faire l’objet de d?bat.!!! la politique est comme du football. l’opposition doit ?tre sur sa garde sinon,on va encore les dribl?s. Car comme on aime le dire”o? ya gaou, ya bonheur.

  3. Moi ce qui m’?nerve c’est quand ils prennent 80milliards pour faire ?changeur ? tampoui. Alors que les ouagalais ? part ceux qui vivent ? auaga2015, vivent le calvaire pour rentrer chez eux. 30 milliards suffiraient pour r?gler ?a dans tous les quartiers de ouaga et leur donner une vie meilleure.

  4. yissojhentchi |

    cmt peut on initi? un d?bat sur l article 37 et le senat alors que la position du peuple est connue.le refus du peuple est claire.chers opposants de grace ne trahissez pa la confianc qu le peuple a plac? en vous.non au senat,touchez pas a l article 37

  5. Makaiboo Gouintch? Somah |

    Quel Burkina Faso veux-tu nous laisser
    En h?ritage?
    Un Burkina Faso des clans?
    Un Burkina Faso sans ?lan?
    Ou encore un Burkina Faso des assassinats sans assassins?
    Quel Burkina Faso veux-tu nous laisser
    En h?ritage?
    Un Burkina Faso du moindre effort?
    Un pays o? le pauvre a tort?
    Un Burkina Faso sans ?galit? de chances?
    Un pays o? la morale agonise?
    Quel Burkina Faso veux-tu nous laisser?
    Un pays qui ne doit pas survivre ? toi?
    Un pays o? ceux qui travaillent le plus
    Sont ceux-l? qui gagnent le moins?
    Un pays o? les m?dailles se partagent
    Selon l'appartenance politique
    Et non selon le m?rite?
    Quel Burkina Faso te plaira-il bien de nous laisser?
    Un pays avec des Touaregs dans la garde
    Pl?torienne, car tu n'as pas confiance
    En tes propres hommes qui t'ont servi
    Deux d?cennies durant?
    Un pays, dans lequel tout handicap physique
    Vous rend non rentables et obs?l?tes?
    Que pays veux-tu bien nous laisser?
    Un pays o? on fabrique des narionnettes politiques?
    Un pays o? tout d?veloppement sans toi
    Ne serait pas possible?
    Un pays o? l'?goisme est cit? comme
    Bonne moeur politique et revendu sur
    Le march? par tes sbires?
    Quel pays te plaira-t-il bien de nous laisser?
    Dieu vivant sur la terre Burkinab?
    Toi, dont le r?gne est chant? par tes partisans.
    Toi, dont le seul nom dans les guerres
    Suffit pour amener les pires ennemis
    A la tables des n?gociations
    Toi, dont le r?gne est plus pr?cieux que
    Le p?trole
    Tes alli?s politiques t'ont d?eifi? dans le
    Mensonge, le plus sordide
    Quel pays veux-tu enfin nous laisser?
    Un pays o? le riche mange du pauvre?
    Maikoo

  6. ToutLeMondeMourraUnJour |

    La vigilance est de mise…?vitez de grignoter pendant ce simulacre de dialogue…Ils sont capables de tout m?me de vous empoisonner…Vous mourrez alors ? petit feu….Si l’on sait ce dont ces gens ont ?t? capables de par le pass? dans des contextes dont l’enjeu ?tait encore moindre que ce qui pr?vaut aujourd’hui…A bon entendeur salut

  7. Mr. le pr?sident Compaor? pourquoi ce dialogue de dupe ? S?il ?tait de bonne foi, pourquoi n?aviez-vous pas convi? la soci?t? civile, la diaspora, le balai Citoyen, le syndicat, les sages qui sont les chefs coutumiers manipul?s par votre fondation, afin qu?ils soient t?moins d?un vrais dialogue de consensus nationale comme ce fut le cas de 1999 avec le conseil des sages notre r?f?rence de d?mocratie. A mon avis ce dialogue est orchestr? par les 3 ent?t?s que vous, qui sont, ????Alain Yoda, celui qui d?cide a la place du peuple avant de dialoguer, Achille Tapsoba le maitre de la r?pression, Hermann yameogo le diviseur homme de la zizanie, et afin Asssimi Kouanda le politique a la fiction. MR. le pr?sident Blaise Compaor?, si vous n?aviez rien ? vous reprocher, si vous aviez la conscience tranquille avec tout ce que vous avez fait et assumer, si vous savez que vous pouvez retrouver la confiance de votre peuple en respectant la lettre et l?esprit de l?article 37 qui interdisent tout pr?sident du Faso de briguer 3 mandats pr?sidentiels cons?cutifs, et de votre parole donner au conseil des sages en 1999 de quitter le pouvoir apr?s votre dernier mandat en 2015, de votre serment constitutionnel, alors n?ayez pas peur en cherchant une aiguilles dans une botte de foins : Partez honorablement apr?s ce dialogue, dont votre fille Djemila sera fi?re de vous, pour ce geste d?un grand homme qui veut permettre une alternance politique apais? pour la nouvelle g?n?ration des Burkinab

  8. Bori Bana. Apres 28ans de pouvoir sans partage. Un pauvre comme le Faso a d autres preorites que le Senat.Une seconde caisse de resonance pour le pouvoir en Place. L article 37 est intouchables.

  9. Bori Bana. Apres 28ans de pouvoir sans partage. Un pauvre comme le Faso a d autres preorites que le Senat.Une seconde caisse de resonance pour le pouvoir en Place. L article 37 est intouchables.

  10. Je demande ? l’opposition de ne pas trop se coller ? ces gens l?; il faut ?viter tout frottement avec ces gens ; ils sont capables de tout.

  11. Quelle sera la valeur ou la validit?, la l?gitimit? ou la l?galit? (je ne connais pas le mot appropri?) des d?cisions prises ? la fin de ces concertations. on se souviens des conclusions et de l’utilisation des conclusions du CCRP, du coll?ge des sages, etc. Que fois-ci est-ce que les conclusions seront applicables dans l’imm?diat? le pr?sident qui vous a convoqu? vous a donner 2 points ? d?battre, vous vous ?tres d?brouill?s pour en trouver 5 points. tout cela pour nous distraire et tourner autour des 2 grands points

  12. Mr. le pr?sident Compaor? pourquoi ce dialogue de dupe ? S?il ?tait de bonne foi, pourquoi n?aviez-vous pas convi? la soci?t? civile, la diaspora, le balai Citoyen, le syndicat, les sages qui sont les chefs coutumiers manipul?s par votre fondation, afin qu?ils soient t?moins d?un vrais dialogue de consensus nationale comme ce fut le cas de 1999 avec le conseil des sages notre r?f?rence de d?mocratie. A mon avis ce dialogue est orchestr? par les 3 ent?t?s que vous, qui sont, ????Alain Yoda, celui qui d?cide a la place du peuple avant de dialoguer, Achille Tapsoba le ma?tre de la r?pression, Hermann yameogo le diviseur homme de la zizanie, et afin Asssimi Kouanda le politique a la fiction. MR. le pr?sident Blaise Compaor?, si vous n?aviez rien ? vous reprocher, si vous aviez la conscience tranquille avec tout ce que vous avez fait et assumer, si vous savez que vous pouvez retrouver la confiance de votre peuple en respectant la lettre et l?esprit de l?article 37 qui interdisent tout pr?sident du Faso de briguer 3 mandats pr?sidentiels cons?cutifs, et de votre parole donner au conseil des sages en 1999 de quitter le pouvoir apr?s votre dernier mandat en 2015, de votre serment constitutionnel, alors n?ayez pas peur en cherchant une aiguilles dans une botte de foins : Partez honorablement apr?s ce dialogue de vie ou demort pour la nation, dont votre fille Djemila sera fi?re de vous, pour ce geste d?un grand homme qui veut permettre une alternance politique apais? pour la nouvelle g?n?ration des Burkinab

  13. VIGILANCE GRANDIOSE EN CES TEMPS DE LAPINS ?LEV?S AU COUS-COUS DU CDP ET BLAISE!

  14. kabore jean baptiste |

    Attention attention attention il y’a un un renard dans le poulailler. En quoi on peur discuter de la revision de l’article 37, que la constitution a dej? tranch?. Pr?si DIABRE et votre d?l?gation, soyez vigilant, ayez les deux yeux ouverts, ne somnolez pas un seul instant car il y’a danger. Le boulanger est en action. De toutes les fa?on le peuple vous soutiens; du courage
    .

  15. Ainsi donc il n’y aura point de r?f?rendum. Tous ont d? comprendre que le r?f?rendum ne peut pas ?tre organis? avec le fichier actuel de la CENI. Car pour organiser un scrutin avant novembre 2015 il faut imp?rativement soustraire une partie des inscrits, notamment ceux qui auront l’?ge de la majorit? en 2015. Cet acte est anticonstitutionnel..

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *