Séjour de Blaise Compaoré au Maroc : “Il est venu se soigner”

901 16

L’ancien président burkinabè Blaise Compaoré a séjourné au Maroc du 20 novembre  au 12 décembre 2014, avant de revenir en Côte d’Ivoire, où il s’est dirigé après son départ du pouvoir, le 31 octobre 2014. La raison de ce séjour n’avait pas été officiellement donnée, même si  des supputations le liaient à un problème de santé de l’ancien chef d’Etat.

Cette explication  a été confirmée ce 22 décembre 2014 par le premier responsable de la chambre des représentants du Maroc, Rachid Talbi Alami, à l’issue d’une audience que lui a accordée le président Michel Kafando.

Selon lui, Blaise Compaoré est venu se soigner au Maroc. “Monsieur le Président (Blaise Compaoré, ndlr), qui est malade, son médecin qui se trouvait par hasard au Maroc, il venait se soigner“,  a-t-il déclaré, selon ses propos rapportés par Radio Oméga.

Alami  en compagnie du président du CNT à l'issue de l'audience (Copyright Dircom Présidence du Faso)
Rachid Talbi Alami (droite) en compagnie du président du CNT à l’issue de l’audience (Copyright Dircom Présidence du Faso)

Il ne s’agissait donc pas d’un exil. “C’est le plan humain qui a prévalu“, affirme Rachid Talbi Alami, qui ajoute que s’il y a d’autres malades, le pays de Mohamed VI était prêt à les accueillir.

Mais ce séjour n’aura pas d’impact sur les relations entre le Maroc et le Burkina. “Nous respectons nos engagements“, a-t-il avancé, soulignant que le roi marocain appuie la transition au Burkina et soutientle peuple burkinabè.

« Nous sommes confiants et nous pensons que la transition, par la volonté des autorités actuelles et leur expérience, va être menée à bien et faire du Burkina, un modèle dans la sous-région », a indiqué Rachid Talbi Alami  au service de communication de la Présidence du Faso.

En rappel,  le premier responsable de la chambre des représentants du Maroc était au Burkina dans le cadre de l’ouverture de la première et unique session du Conseil national de la transition.



Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Article similaire

Il y a 16 commentaires

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *