Crise à EAA : Idrissa Doucouré démis de ses fonctions

700 13

Ce lundi 23 février 2015, s’est tenu à Ouagadougou, un Conseil des ministres extraordinaire de l’agence intergouvernementale Eau et assainissement pour l’Afrique (EAA), sous la présidence du secrétaire d’Etat à l’hydraulique rurale du Sénégal, Faye Diene. Après plusieurs heures de concertations à huis clos et de manière consensuelle, les 19 ministres et représentants de ministres ont donné des orientations stratégiques et opérationnelles afin de redorer l’image de EAA et ont finalement décidé entre autres de mettre fin aux fonctions du Secrétaire exécutif de l’agence, Idrissa Doucouré.

Le personnel de EAA commence à trouver satisfaction. La crise « invivable »  que traverse l’agence intergouvernementale panafricaine, depuis avril 2014, tire enfin vers sa fin.

Un Conseil des ministres vient de « sauver » EAA, connue sous le nom de CREPA (Centre régional pour l’Eau potable et l’assainissement à faible coût). L’homme le plus contesté de l’agence, le président secrétaire exécutif, Idrissa Doucouré a été démis de ses fonctions après un Conseil des ministres extraordinaire.

Le Conseil des ministres extraordinaire de EAA, ce lundi 23 février 2015 à Ouagadougou.
Le Conseil des ministres extraordinaire de EAA, ce lundi 23 février 2015 à Ouagadougou.

Le Conseil des ministres extraordinaire de EAA, tenu ce lundi 23 février à Ouagadougou sous la présence du ministre burkinabè de l’agriculture, François Lompo, a adopté à l’unanimité 7 décisions, 2 recommandations et 2 motions :

1 Décision constatant la crise de EAA.

2 Décision portant déchéance de fonction du Président du Conseil des ministres de EAA, le ministre camerounais de l’eau et de l’énergie.

3 Décision portant élection du Président du Conseil des ministres de EAA. Le Collège des ministres a par ailleurs décidé de la nomination du Burkina pour assurer la Présidence du Conseil des ministres pendant la phase transitoire qui durera 12 mois.

EAA sur la voie d'être "sauvée"
EAA sur la voie d’être “sauvée”

4 Décision mettant fin à la fonction du secrétaire exécutif de EAA, Idrissa Doucouré. Nommé par le Conseil des ministres des Etats membres de EAA, il est de nationalité sénégalaise et est arrivé à la tête de l’institution en 2011 à la suite du malien Cheick Tidiane TANDIA.

5 Décision portant nomination de Théophile Gnagne comme administrateur provisoire de EAA pour un mandat de 12 mois.

6 Décision portant création d’un comité intergouvernemental de suivi de la feuille de route de l’administrateur provisoire de EAA. Ce comité comprend 7 membres qui sont : le Burkina, le Togo, le Tchad, la Gambie, la Guinée-Bissau, le Nigéria et Sénégal.

7 Décision relative à l’organisation d’un audit financier, institutionnel et organisationnel de EAA.

Le nouvel administrateur provisoire de EAA, Théophile Gnagne.
Le nouvel administrateur provisoire de EAA, l’Ivoirien, Théophile Gnagne.

Le Conseil a adopté deux recommandations : celle à l’endroit des partenaires techniques et financiers les invitant à renouveler leur engagement à EAA et celle à l’endroit des Etats membres les invitant à apporter leurs contributions financières pour faciliter la sortie de crise de EAA.

Les deux motions de remerciements du Conseil des ministres extraordinaire s’adressent à la fondation Bill et Mélinda Gate (qui a maintenu son soutien à EAA à travers le financement de l’organisation de la session extraordinaire et de l’audit) et au Président burkinabè, Michel Kafando (pour son soutien déterminant ayant permis la tenue de cette session extraordinaire du Conseil à Ouagadougou).

A entendre le Président de séance, Faye Diene, il a également été décidé de plafonner le salaire du secrétaire exécutif intérimaire de EAA à 5 millions de F CFA, de faire face aux arriérés de salaires réclamés par les travailleurs,  de voir les détails des différentes dettes ainsi que le sort des travailleurs licenciés. Il a été demandé aussi au Burkina de proposer le nom d’un secrétaire exécutif.

Noufou KINDO

Burkina24

Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Article similaire

Il y a 13 commentaires

  1. Je crois que le probl?me n'est pas l'appellation CREPA ou EAA le probl?me c'est le management de l'organisation. Tous voulons n??voluer? Donc CREPA a ?voluer pour donner EAA ce n'est pas mauvais……..

  2. Voil? une decision salut attire qui devait ?tre prise depuis 7 mois sous l’ancienne Ministre charg?e de l’Eau du Burkina Il faut que nos Etats soient vigilants avec ces dirigeants d’organisations sous-r?gionales qui se croient tous permis au Burkina sous la couverture d’immunit? diplomatique Qu’ils sachent d?sormais que l’immunit? n’est pas synonyme de mauvaise gestion des ressources humaines et de gabegie. Ilsseront poursuivis pour leurs malversations.

  3. Laissez moi vous dire que Mr idrissa DOUCOURE ? fuit d? le lendemain de l’insurection populair.les locaux de son bureau son rest? ferm? depui lors jusqu’a nos jour donc comm le poste es vacan laiss on va le chang?.C’est pa tou qu’on peu expliqu? lors d’un conseil de ministr

  4. Aviez vous larticle? Ce nest pas un conseil de ministre de letat burkinabe mais de linstitution. Ceet un organism international. Le gouvernement de zida na rien avoir dans ca mon frere

  5. Moi je ne comprends rien de cette transition, on vous demande de prendre des mesures vigoureuses pour am?liorer nos conditions de vie mais tout ce qui vous int?resse c’est de se partager les postes. C’est path?tique. Vite une autre r?volution sinon j’ai l’impression que nous avons chass? la peste pour installer ebola. Mon dieu sauve nous le bas le peuple, ? bas tous ceux qui spolient le peuple.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *