Tournée du MPP dans le Sahel : Roch répond à ceux qui font « de mauvais procès »

711 2

La tournée de quatre jours de la délégation du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) conduite par le numéro 1 du parti, Roch Marc Christian Kaboré, dans la région du Sahel, s’est achevée ce dimanche 10 mai 2015 dans le village de Seytenga.

La tournée du MPP du 7 au 10 mai dans la région du Sahel a été marquée par des assemblées générales, des prises de contact avec les structures locales et des meetings.

Le bilan de cette tournée est satisfaisant, selon le président du parti, Roch Marc Christian Kaboré. « La mobilisation est bonne. Le bilan, pour nous, est un bilan positif. Parce que nous sommes dans une tournée de prise de contact entre le parti et ses militants. Nous avons senti un engouement certain. Mais la question n’est pas l’engouement, il faut traduire ça en un succès », a-t-il dit.

Roch dit avoir tenu des réunions avec l’ensemble des structures de la région du Sahel pour redonner des instructions sur le travail qui doit être fait dans chaque village et dans chaque commune de manière à consolider « cette mobilisation » et « cet élan naturel » des populations.

A l’écouter, cela leur a permis non seulement de toucher du doigt les réalités quotidiennes des populations, mais aussi de donner l’occasion aux populations d’exprimer leurs préoccupations et de se préparer pour les élections à venir.

Roch a reçu des turbans, symbole de pouvoir dans le Sahel. (©Burkina24)
Roch a reçu des turbans, symbole de pouvoir dans le Sahel. (©Burkina24)

Roch s’adresse aux grandes sociétés minières…

A Sampelga, Sebba et à Solhan, la forte mobilisation des populations sous un Soleil de plomb a impressionné le numéro 1 du MPP qui tranche : « Cet entretien vaut le meeting de certains partis politiques ».

A Saouga et à Gorom-Gorom, Roch a reçu deux turbans symbolisant la chefferie et le pouvoir. Cependant, les populations n’ont pas manqué d’exposer leurs doléances. Il s’agit entre autres des problèmes d’eau potable, d’éducation, de routes et de chômage.

Aperçu de la mobilisation dans la commune de Seytenga. (©Burkina24)
Aperçu de la mobilisation dans la commune de Seytenga. (©Burkina24)

Tout en promettant un « changement qualitatif », le président du MPP a par ailleurs jugé nécessaire que les grandes sociétés minières emploient d’abord les populations qui sont à côté d’elles. La délégation conduite par Roch a poursuivi son périple dans les villages de Markoye et d’Essakane pour expliquer aux populations « qui voter ? Comment voter ? Et pourquoi voter ? ».

Les militants MPP de Falagountou et de Dori ont promis aux responsables du parti, un score honorable le 11 octobre prochain. Après le village de Katchirga où le Chef coutumier est le principal représentant du MPP, la délégation a achevé sa tournée dans la commune de Seytenga qui a 11.000 habitants inscrits sur la liste électorale. Là encore, l’accueil chaleureux a impressionné Roch Marc Christian Kaboré.

Roch s'est adressé aux grandes sociétés minières. (©Burkina24)
Roch s’est adressé aux grandes sociétés minières. (©Burkina24)

Roch à propos de l’interpellation de Simon Compaoré…

« Nous avons toujours dit que personne n’est au-dessus de la loi. Par conséquent, nous considérons que si nous devons rendre compte, nous devons le faire. Si nous sommes interpellés, nous devons assumer nos responsabilités pour crédibiliser.

Tout le monde crie transparence pour que justice soit faite. Je pense que nous devons donner à ce combat-là, l’exemple si toutefois nous sommes interpellés.

A l’époque, quand nous avons quitté le président Blaise Compaoré, on nous a dit, mais, il a des dossiers sur vous. Vous n’irez pas loin car il va vous faire arrêter. On a dit, bon, il n’a qu’à nous arrêter. On est sereins et nous estimons que véritablement, ceux qui nous font des mauvais procès çà et là, ils verront qu’à bout de chaîne, c’est un combat inutile…

Quand certains voient les populations mobilisées derrière le MPP, ils ne peuvent que nous insulter. Ce qui est important, pour nous au MPP, c’est les programmes qu’on doit réaliser pour le peuple burkinabè. Voilà notre politique ».

Noufou KINDO

Burkina24



Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Article similaire

Il y a 2 commentaires

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *