« Eddie Murphy », le nouveau tube de Ish Sankara est sorti

342 3

Ce vendredi 15 mai, Ish Sankara, né au Burkina Faso et élevé en Floride, sort son titre single “Eddie Murphy”, le premier d’une suite de tubes de son album à venir Red Dirt to Marble, selon sa maison de disque. Le titre single et l’album relatent tous deux l’expérience de Sankara, né dans un pays pauvre d’Afrique de l’Ouest et ayant vécu aux Etats-Unis – un pays où l’argent et l’opulence sont rois.

Le single “Eddie Murphy” ainsi que le nouvel album représentent une progression dans le style du rappeur allant de la culture africaine-américaine à la rencontre du hip-hop, à des sons plus soul-funk et afro. “Red Dirt to Marble” (du rouge sale au marble) sera le troisième album de Ish Sankara, et le premier sur le label Royal Money Entertainment.

La chanson en elle-même traite du pouvoir et de l’influence qu’exercent l’Amérique et ses riches citoyens, dont ceux originaires d’Afrique noire, à l’égard de l’Afrique dans son ensemble. Pour reprendre les paroles de la chanson: “… tant d’argent, je suis si dangereux”(‘’So much money, I’m so dangerous’’).

Ismael Sankara aka Ish porte fièrement son sang burkinabè.
Ismael Sankara aka Ish porte fièrement son sang burkinabè.

C’est dire qu’Ismael Sankara n’a pas sa langue dans la poche. Il l’avait déjà fait ressentir au moment où il se faisait découvrir du public de son pays d’origine, après qu’un flip-flop médiatique l’ait présenté comme le fils du président Thomas Sankara.

Comme une dédicace à son pays d’origine, Ish a souhaité que les Burkinabè puissent écouter son titre en premier. “Eddie Murphy” est alors en écoute et en téléchargement libre pour les lecteurs de Burkina 24 (cliquez ici).

Qu’on ne se méprenne pas sur l’engagement de l’artiste à cause de la douceur des rythmes de la chanson. Il explique : « Parce que le son est plus doux et positif, le message est plus difficile à cerner du premier coup”. Et dans un sourire il ajoute : « Mais le rythme rend aussi le message plus digeste”. Voici là des caractéristiques qui laissent entrevoir un succès à ce titre, qui entraîne facilement ceux qui l’écoutent.

Ismael Sankara, de son nom d’artiste ‘’Ish’’, a quitté son Burkina Faso natal à l’âge de deux ans lorsque sa mère a déménagé à Miami.

Il a grandi en écoutant la même musique que ses camarades de classe, ce qui inclut les rappeurs des années 90 tels que 2Pac, Nas et Jay-Z.

Mais il a aussi creusé dans la collection de cassettes africaines de sa mère et a appris à aimer la musique du musicien et compositeur Pierre-Claver Akendengué du Gabon et du saxophoniste camerounais, Manu Dibango – qu’il considère comme des influences majeures sur son style.

Stella Nana

Pour Burkina 24

Il y a 3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre