Eventuelle prolongation de la transition : Rock souhaite que la date du 11 octobre soit respectée

474 16

Le Bureau politique national du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) a tenu sa 4e Session ordinaire ce dimanche 24 mai 2015 au CENASA à Ouagadougou. Cette session était placée sous la présidence du premier responsable du parti, Rock Marc Christian Kaboré.

Les membres du Bureau politique national (BPN) du MPP ont tenu ce 24 mai leur 4e Session ordinaire.

Dès l’entame des échanges, une minute de silence a été observée à la mémoire des disparus notamment le défunt Président du Front des Forces Sociales (FFS), Norbert Michel Tiendrébéogo.

Le président du MPP, Rock Marc Christian Kaboré, à l’ouverture de la Session a annoncé les 4 points essentiels à l’ordre du jour.

Il était question pour les militants du parti d’échanger d’abord sur la situation politique nationale et la vie du parti, ensuite sur les activités préparatoires de leur prochain Congrès et sur la mise en place des structures du parti pour les campagnes à venir et enfin sur un dernier point, les divers.

Concernant les sujets qui ont fait couler beaucoup d’encre et de salives en l’occurrence le nouveau code électoral et l’opération « mains propres », l’ancien président de l’assemblée nationale a réaffirmé que « nul n’est au-dessus de la loi » et que « une loi est le fruit d’un rapport de force, de la majorité du peuple malgré les contestations de part et d’autre ».

Rumeurs sur une éventuelle prolongation de la transition. « Pour nous au MPP, il faut veiller à ce que la date du 11 octobre soit respectée. Il n’y a aucune raison valable pour que cette date ne soit respectée », a déclaré Rock.

Le BPN du MPP a tenu sa quatrième Session ordinaire.
Le BPN du MPP a tenu sa quatrième Session ordinaire, ce dimanche 24 mai 2015.

Pacte républicain de citoyenneté. Il pense qu’il faut que l’on respecte au préalable, un certain nombre de principes pour la mise en œuvre effective de ce nouveau pacte signé de manière « consensuelle ».

Concernant la vie du parti, le président du MPP est revenu sur les tournées régionales que le parti organise depuis un certain moment et les missions récentes dans le « Burkina profond » visant à toucher du doigt les réalités des 8.300 villages du pays et la mise en place des structures de base du MPP dans ces localités.

« Malgré qu’il y ait des insuffisances constatées dans certaines communes, on doit travailler à renforcer l’unité du parti à partir d’ici car comme on aime bien le dire, le poisson pourri par la tête », a-t-il préconisé.

Rock s’est également réjoui du « bon effort » de la révision des listes électorales qui a connu environ 846.260 nouveaux enrôlés.

Opération « mains propres ». Simon Compaoré, le 2e Vice-président du parti, a pour sa part ajouté que « si toutefois moi je suis inculpé, je déposerai ma démission du MPP pour me défendre devant la justice et pour ne pas salir l’image du parti ».

Noufou KINDO

Burkina24

Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *