Crise RSP/Zida : La mise au point de la délégation des partis politiques

505 28

Ceci est un communiqué de presse, valant mise au point,  de la délégation des partis politiques de l’ex-opposition politique qui a rencontré le Cadre de concertation des sages dans le but de trouver une solution à la crise qui oppose le Régiment de sécurité présidentielle.

Sur invitation, une délégation du Cadre de concertation des partis politiques (CCPP), conduite par son Président du mois, M. Roch Marc Christian KABORE, Président du MPP, a rencontré le 13 juillet 2015 de 15h40 à 18h20, dans l’une des salles du palais de Kossyam, La délégation du CCPP a été reçue en même temps qu’une autre représentant l’ancienne majorité.

Apres cette rencontre il nous revient que de responsables de partis politiques et d’organisations de la société civile se permettent de tirer des conclusions ou même de faire des analyses sur des supposés conclusions auxquelles la rencontre avec les CCS a abouties. Ces rumeurs amènent le CCPP à faire la mise au point ci-après :

  1. La rencontre entre le CCPP et le Cadre de concertation des sages (CCS) a été précédée d’une réunion d’échanges entre les membres du CCPP qui s’est tenue le lundi 13 juillet àpartir de 14 heures. Tous les partis membres du CCPP ont été conviés à cette rencontre.
  2. Le CCPP rappelle que les Forces de Défense et de Sécurité (FDS) sont parties prenantes de la Charte de la Transition et sont par conséquent engagées au même titre que les autres signataires de la Charte à tout faire pour la réussite de la Transition.
  3. Le CCPP note que la crise politique actuelle est entretenue par des problèmes internes à la composante Force de Défense et de Sécurité (FDS) notamment au sein du RSP. Dans un souci d’assurer le succès de la transition dans la sécurité et la paix, il revient aux FDS de proposer une solution idoine permettant de tenir  à bonne date soit le 11 octobre 2015, les élections présidentielle et législatives. Le Président du Faso ainsi que les autres signataires de la charte devront être saisis de cette solution.
  4. Les partis du CCPP affirment que la date retenue d’un commun accord pour l’organisation des élections présidentielle et législatives le 11 octobre 2015 n’est pas négociable.
  5. Les FDS devront s’engager solennellement à garantir la paix au pays et la réalisation des objectifs de la transition dans le temps imparti, en évitant leurs immixtions intempestives,en particulier du RSP, dans la bonne marche de la transition. Cette garantie devrait être donnée sous la forme d’un engagement solennel écrit et rendu public et signé par les FDS et sa composante RSP.

Fait à Ouagadougou le 15 juillet 2015

Pour les partis du CCPP

Le Président du mois

Roch Marc Christian KABORE

Président du MPP


NDLR : Le titre est de la Rédaction B24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Il y a 28 commentaires

  1. il faut les comprendre il se voit president avant la presidence ils veulent pas avoir l armee au dos. sinm une balle perdue peut ecourter leur sejour.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *