Orodara : Une cinquantaine d’hommes armés attaque un poste de gendarmerie

1060 2

Ceci est un communiqué du Chef d’Etat-major général des armées, annonçant l’attaque d’un poste de gendarmerie à Samorogouan, faisant trois morts parmi les gendarmes et un mort chez les assaillants. C’est la deuxième attaque d’un poste de gendarmerie en l’espace de trois mois, le premier ayant fait un mort parmi les gendarmes en août dernier à Oursi.

Le matin du 9 octobre 2015 aux environs de 4h, une cinquantaine d’hommes armés non encore identifiés venant des frontières ouest du Burkina ont attaqué la Brigade de gendarmerie de Samorogouan, localité située à environ 45 km de Orodara.

Cette attaque a causé la mort d’un assaillant et malheureusement celle de trois de nos gendarmes. Le chef d’Etat-major général des armées présente ses sincères condoléances aux familles éplorées des gendarmes.

Par ailleurs, il tient à rassurer les populations que des mesures sont prises pour renforcer leur protection et leur sécurité. Il appelle à la vigilance de tous et leur demande de collaborer activement avec les Forces de défense et de sécurité en leur signalant tout individu, groupes d’individus, mouvement ou cas suspect sur tout le territoire national.

Ouagadougou, le 9 octobre 2015

Général de Brigade Pingrenoma Zagré

Chef d’Etat-major général des armées

Grand officier de l’Ordre national



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *