Roch Marc Christian Kaboré : « Nous devons nous mettre au travail immédiatement»

638 8

En cette nuit du 30 novembre au 1er décembre 2015, Roch Marc Christian Kaboré a pris la parole devant les militants venus nombreux au siège du Mouvement du peuple pour le progrès en qualité de président du Faso pour les remercier. « Mes premiers sentiments sont des sentiments de reconnaissance pour l’honneur qui m’est fait », a-t-il lancé premièrement.

Lors de son discours, Roch Marc Christian Kaboré a appelé les Burkinabè à conjuguer leurs efforts pour dit-il, « panser les plaies et réussir, dans la vérité et la justice, la réconciliation nationale et consolider la cohésion sociale entre tous les Burkinabè ».

Le premier discours de Roch Marc Christian Kaboré

Burkina24

Pleine participation. Roch Marc Christian Kaboré a fait remarquer que les chantiers qui s’ouvrent devant tous les Burkinabè exigent « la pleine participation des fils et filles » du pays. Dans cette lancée, il a remercié et félicité tous les candidats à l’élection présidentielle pour leur « amour de la patrie ».

Il les a exhortés à continuer dans la tolérance et l’acceptation de la différence pour la construction du Burkina. Aussi, continue-t-il, « nous devons nous mettre au travail immédiatement », avant de rappeler que c’est « tous ensemble que nous devons servir le pays ».

Une mention spéciale a également été faite aux autorités de la Transition, aux autorités coutumières et religieuses, aux partenaires techniques et financiers et au corps diplomatique accrédités au Burkina Faso.

Détermination. Sur son programme de société, le président du Faso a rassuré de sa détermination à le mettre en œuvre « pour ouvrir les opportunités d’un lendemain meilleur ». Aux pays voisins, Roch Marc Christian Kaboré, a renouvelé son engagement à honorer la signature et la parole du Burkina.

Synthèse de Yannick Sawadogo

Burkina24



Ignace Ismaël NABOLE

Journaliste reporter d'images (JRI).

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *