Présidentielle au Burkina : Roch Marc Christian Kaboré élu au premier tour

1792 7

Roch Marc Christian Kaboré, le candidat du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), a été élu président du Faso, selon les résultats provisoires publiés par la Commission électorale nationale indépendante (CENI), dans la nuit du 30 novembre au 1er décembre 2015. Il a remporté le scrutin au premier tour avec 53,49% des voix contre 29,65% obtenu par son poursuivant direct, Zéphirin Diabré, candidat de l’Union pour le progrès et le changement (UPC).

>>> Lire : Roch Marc Christian Kaboré : « Nous devons nous mettre au travail immédiatement»

Zéphirin Diabré et Roch Marc Christian Kaboré. C’était les deux grands favoris de ce scrutin présidentiel, considéré comme l’un des plus ouverts que le Burkina Faso ait connus, et disputé par 14 candidats. Roch Kaboré l’emporte avec un score de 53,49% des voix contre 29,65% pour Zéphirin Diabré, évitant ainsi le second tour.

Le duel a donc opposé ces deux anciens collaborateurs de l’ancien président Blaise Compaoré, qui ont rompu les amarres à  des moments différents avec le patron du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), l’ancien parti au pouvoir.

Zéphirin Diabré et Roch Marc Christian Kaboré
Zéphirin Diabré et Roch Marc Christian Kaboré ont été les deux favoris de cette élection présidentielle

Entre ces deux dinosaures, est apparu le chantre du tercérisme, Tahirou Barry, candidat du Parti pour la renaissance nationale (PAREN) fondé par le Pr Laurent Bado, qui arrive troisième à ce scrutin avec 3,09 %  des voix. Me Bénéwendé Sankara, le premier chef de file de l’opposition burkinabè et candidat de l’Union pour la renaissance/Parti sankariste (UNIR/PS), arrive quatrième avec 2,77 % des voix. Il avait occupé le même rang à l’élection présidentielle de 2010 contre Blaise Compaoré.

La lanterne rouge. Le reste des voix est partagé entre les 10 autres candidats. A noter que Françoise Toé, candidate indépendante, est en queue du peloton avec 0,26 %  des voix. La deuxième femme de ce scrutin, Saran Sérémé,  arrive 6e (derrière Ablassé Ouédraogo) avec 1,73% des voix.

A noter que d’un point de vue général,  le nouveau président du Faso, qui remplacera le président de la transition Michel Kafando installé à la tête du pays depuis novembre 2014 après la chute de l’ancien président Blaise Compaoré lors de l’insurrection des 30 et 31 octobre 2014, est issu des rangs de l’opposition qui a porté la contestation  populaire contre le troisième mandat de l’ancien président Compaoré.

Le scrutin couplé présidentiel et législatives du 29 novembre 2015 est considéré par l’ensemble des observateurs comme transparent, malgré quelques difficultés logistiques observées lors de la journée électorale du 29 novembre 2015. Après cette proclamation s’ouvre l’heure du contentieux électoral. Les plaintes et les contestations devront être soumises au Conseil constitutionnel qui publiera les résultats définitifs dans un délai de quinze jours.  Quant aux résultats provisoires des législatives, leur proclamation est prévue, en principe, pour ce 1er décembre 2015.

Abdou ZOURE

Burkina24


Les résultats provisoires proclamés par le président de la CENI

Roch Marc Christian Kaboré 53,49 %

Zéphirin Diabré 29,65 %

Tahirou Barry 3,09%

Bénéwendé Sankara : 2,77%

Ablassé Ouédraogo : 1,93 %

Saran Sérémé : 1,73 %

Victorien Tougouma : 1,63%

Jean-Baptiste Natama : 1,36%

Issaka Zampaligré : 1,22 %

Adama Kanazoé : 1,21 %

Ram Ouédraogo : 0,68 %

Salvador Yaméogo : 0,49%

Boukaré Ouédraogo : 0,48%

Françoise Toé : 0,26%


Lire aussi :

>>>Revivre la journée électorale du 29 novembre 2015

>>La proclamation des résultats de la présidentielle

>>Présidentielle 2015 : Des candidats félicitent le vainqueur


Bio express du nouveau Président du Faso

Roch Marc Christian Kaboré est né le 25 avril 1957. Marié et père de trois enfants, il est titulaire notamment d’une Maîtrise en Sciences économiques et d’un Diplôme d’études supérieures spécialisées (DESS) Option Gestion et Administration des entreprises de l’Université de Dijon.

Il a reçu plusieurs distinctions honorifiques dont la Grand-Croix des pays d’expression française (Francophonie) et l’Ordre des pléiades et du dialogue culturel. Il est également Commandeur de l’Ordre National et Grand Officier de l’Ordre National du Burkina Faso.

Ancien joueur de l’équipe nationale de basketball, celui qui a été président de l’Assemblée nationale burkinabè aime le sport, la musique, la lecture et les activités agro-pastorales. Il a aussi été Directeur général de la Banque internationale du Burkina (BIB) de 1984 à 1989.

Député de la Province du Kadiogo sous la bannière de l’Organisation de la démocratie et le progrès/Mouvement du travail (ODP/MT) en 1992, Roch Marc Christian Kaboré a occupé plusieurs postes ministériels au sein du gouvernement Compaoré.

Il a été, entre autres, ministre d’Etat (1990), ministre chargé de coordonner l’action gouvernementale (1991), ministre des finances et du plan et ministre chargé des relations avec les institutions (de 1992 à 1993), Premier ministre et Chef du gouvernement en 1994.

Le Premier vice-président de l’Assemblée nationale en 1997 a été Secrétaire exécutif national du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) en 1999, puis Président de l’Assemblée nationale en 2003 et Président du CDP la même année. En janvier 2014, Roch Marc Christian Kaboré ainsi que plusieurs ténors du régime Compaoré démissionnent du CDP et créent le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP). Membre de l’Internationale Socialiste, le président du MPP a été officiellement investi candidat de ce parti en juillet 2015.

Pour « Bâtir avec le peuple un Burkina Faso de démocratie, de progrès économique et social, de liberté et de justice », il axe son projet de société surtout sur la jeunesse et la femme comme des acteurs dynamiques de développement.

Noufou KINDO

Burkina24


Les trois chantiers prioritaires que Roch Marc Christian Kaboré a promis mettre en œuvre s’il est élu Président du Faso

Burkina24



Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *