Plan d’évasion à la MACA : “Nous avons procédé à des interpellations” (Isaac Zida)

548 8

Le Premier ministre Isaac Zida s’est prononcé sur les rumeurs de tentative ou de planification d’évasion à la Maison d’arrêt et de correction des armées (MACA). 

« Il n’y a pas eu véritablement une tentative d’évasion» à la Maison d’arrêt et de correction des armées (MACA), a indiqué le Premier ministre lors d’une conférence de presse ce 27 décembre 2015. Il a expliqué qu’il s’agissait d’un projet d’évasion du Général Diendéré qui a été découvert avant sa mise en oeuvre.

«Il  y a eu des informations selon lesquelles des jeunes soldats, qui ne comprennent rien du tout (…), qui pensent qu’ils peuvent se lever aller faire sortir le Général Diendéré et qu’il va remettre en place le RSP», a-t-il détaillé. «C’est absurde. Toujours est-il que ces genres de questions dès lors où les armes peuvent crépiter, il faut toujours gérer cela avec de la patience et de la retenue», ajoute-t-il.

Quant à leur nombre, il s’agit “d’une dizaine, tout au plus une vingtaine” de soldats qui sont concernés par cette affaire.

Le Premier ministre a ensuite révélé que les autorités sécuritaires ont procédé à des interpellations et que ces personnes seront traduites devant la justice.  «Nous avons procédé à des interpellations pour leur faire comprendre que ce projet, même avant d’être né, était voué à l’échec, dit-il. Pour eux, ils devront répondre devant la justice. La justice va s’occuper du reste».

Abdou ZOURE

Burkina24

Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *