Libération du Dr Elliot : “Nous avons bon espoir qu’il sera libéré dans les prochains jours” (Roch)

767 0

Jocelyne Elliot, enlevée en compagnie de son mari en mi-janvier à Djibo a foulé le sol burkinabè, ce lundi 8 février 2016. Elle a été accueillie à l’aéroport international de Ouagadougou par le ministre des affaires étrangères, Alpha Barry. Dame Elliot a également rencontré le Président du Faso, Roch Kaboré, au Palais présidentiel de Kossyam.

Jocelyne Elliot a été reçue ce lundi 8 février à Kossyam par le président Kaboré. En compagnie de son mari, le Dr Arthur Elliot (toujours pris en otage par AQMI), elle avait été enlevée le 15 janvier dernier à Djibo, dans la même période des attaques terroristes à Splendid Hôtel et au restaurant Cappuccino à Ouagadougou.

Après sa rencontre avec Roch Kaboré, Jocelyne Elliot a remercié le Niger et le Burkina pour les efforts qui ont conduit à sa libération. “Je suis très heureuse de me retrouver au milieu de mes amis ici”, dit-elle, avant d’ajouter “je voudrais remercier aussi la population du Burkina pour le soutien“.

Lire aussi : Ils étaient des centaines à abandonner les classes pour manifester le lundi 18 janvier à Djibo.

Elle a par ailleurs émis le voeu de retrouver son mari pour poursuivre leur activité médicale dans la ville de Djibo: “Je voudrais être avec mon mari de nouveau pour continuer ce que nous faisons à Djibo. Je remercie tout le monde“.

Le president Roch Kaboré, a pour sa part rassuré que le travail doit se poursuivre parce que le docteur Elliot n’a “pas encore été libéré“. “Mais nous avons bon espoir qu’il sera libéré dans les prochains jours“, a-t-il signifié.

Il faut rappeler que bien avant cette rencontre, c’est à 7 h 20 minutes que l’avion estampillé du drapeau du Niger a atterri à l’aéroport international de Ouagadougou avec à son bord, Mme Elliot et une délégation conduite par la ministre des affaires étrangères du Niger, Aïchatou Kané Boulama.

Yannick Sawadogo

Burkina 24


Capture 2Capture 3

Capture


 



Ignace Ismaël NABOLE

Journaliste reporter d'images (JRI).

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *