Colonel Damehame Yark : “Madame Fatou Diendéré n’est pas au Togo”

353 3

A la fin du putsch du 16 septembre 2015, Fatou Diendéré, épouse du cerveau du coup d’Etat, Gilbert Diendéré, est donnée pour fugitive et se serait rendue au Togo. “Elle n’est nulle part au Togo”, affirme le Colonel Colonel Damehame Yark, ministre togolais de la sécurité en visite au Burkina.


Lire aussi : Criminalité transfrontalière: Le Burkina et le Togo décident de se liguer


« Je voudrais (…) rassurer mon collègue, rassurer le peuple burkinabè que madame Fatou Diendéré n’est pas au Togo », a déclaré le Colonel Damehame Yark au cours d’un point de presse animé à Ouagadougou ce 11 mars 2016 en marge d’une visite officielle de quelques heures que le ministre togolais de la sécurité et de la protection civile effectue au Burkina.

Dans le cadre du putsch du 16 septembre 2015, la justice militaire burkinabè a lancé un mandat d’arrêt international contre l’épouse du Général Diendéré, auteur du coup d’Etat. Le ministre togolais de la sécurité a confirmé l’accusé de réception de ce mandat. « Nous avons reçu par Interpol le mandat d’arrêt. Nous avons fait des recherches, mais elle n’est nulle part au Togo», dit-il.

Le Colonel Damehame Yark a tenu à assurer de la bonne foi des autorités togolaises quant à cette affaire. «Les gens ont raconté. Mais on ne peut pas vouloir vivre en paix avec son voisin et abriter ce qui peut être une menace pour le voisin. Je ne pense pas », laisse-t-il entendre.

Le ministre togolais est au Burkina à l’invitation de son homologue Simon Compaoré. Cette visite a été l’occasion d’étudier plusieurs points de coopération relatifs à la sécurité.

Abdou ZOURE avec Oui Koueta

Burkina24

Oui Koueta

'The vitality of a country can also be measured through that of its journalists'

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre