Opération 6 couveuses : « Nous ne restons pas insensibles à cette situation » (Rémis Dandjinou)

571 3

Depuis le 10 juillet 2016, une collecte de fonds a été lancée. Cette action citoyenne est menée par Raïssa Compaoré et Alain Traoré (Alino Faso) aidés par de nombreux autres citoyens et amis du Burkina pour collecter 15 millions de F CFA afin de doter des hôpitaux du pays de couveuses. « Il faut féliciter les initiatives qui vont dans ce sens », a commenté Rémis Dandjinou, porte-parole du Gouvernement le jeudi 14 juillet 2016.


La réaction du ministre Dandjinou

Burkina24


Le ministre de la Communication, Rémis Dandjinou, en réponse à l’action citoyenne pour l’achat des couveuses, note qu’il y a un programme de mise à niveau des infrastructures de santé. Et à cet effet dit-il, « un programme d’équipement qui est mis en œuvre ».

En rappel, l’initiative « opération 6 couveuses » est née suite au décès de deux jumelles dans le mois de juillet 2016 par manque de couveuses.

Lire aussi

Burkina : Une collecte citoyenne pour l’achat de 6 couveuses lancée

Burkina24

Sur la question, tout en rassurant que le Gouvernement n’est pas « insensible à cette situation », Rémis Dandjinou précise que dans le cas d’espèce, c’est plus le manque de « disponibilité financière des personnes qui avaient le problème, (notamment) de la mère qui a malheureusement perdu ses deux enfants », que le manque de couveuses qui a conduit aux décès des jumelles.

Mais, estime-t-il, il faut une réflexion pour assurer l’accessibilité. « Le Gouvernement a fait un effort avec la gratuité des soins pour un certain type de prises en charge. Mais nous ne restons pas insensibles à cette situation », explique le ministre.

Dans le cadre du renforcement de la capacité de l’offre sanitaire, le porte-parole du Gouvernement note que « l’effort du Gouvernement est un effort structurant qui peut être pris à défaut par des éléments ponctuels mais qui, dans le moyen et long terme, doit donner des moyens conséquents à nos infrastructures de santé ».

Ignace Ismaël NABOLE

Burkina 24

Ignace Ismaël NABOLE

Journaliste reporter d'images (JRI).

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *