Ablassé Ouédraogo : « Les populations se plaignent de la rochosité de l’économie »

491 3

Après plus de sept mois de silence, Ablassé Ouédraogo, le Président du parti « Le Faso Autrement » était face à la presse le jeudi 4 août 2016. Au menu des échanges, la vie du parti et l’actualité nationale. Outre ces points, une déclaration d’appartenance au Chef de file de l’opposition politique au Burkina (CFOP) a été faite par le parti.

Désormais, le Faso Autrement épouse le combat de l’opposition politique burkinabè. « Nous allons aller là où nous sommes à l’aise. Nous avons décidé, en notre âme et conscience d’aller renforcer les rangs de l’opposition. Nous allons aller les aider à redresser ce que nous considérons que le pouvoir ne fait pas correctement », a déclaré Ablassé Ouédraogo.


Vidéo – Ablassé Ouédraogo : « L’insurrection a été confisquée »

Burkina24


Dans cette veine, le Président du Le Faso Autrement a porté un regard critique sur la gestion du pouvoir de Roch Kaboré. « Tâtonnements, hésitations et tergiversations » sont les mots que Ablassé Ouédraogo a employés pour désigner le mode de « gouvernance développée par le Président Kaboré et son équipe ».

Pour Ablassé Ouédraogo, « le Burkina Faso va mal » et les populations se plaignent de la morosité, voire de la « rochosité » de l’économie « qui reste désespérément plombée ». Mais pour « le bien » du pays, Ablassé Ouédraogo n’exclut pas une collaboration avec le président Kaboré. « Ça dépend de ce qu’il va m’offrir. Si je peux contribuer, pourquoi je vais refuser ? », affirme-t-il.


Coup de fil entre Blaise Compaoré et Roch Kaboré : Ablassé Ouédraogo ausculte 

« Il faut être sincère et honnête. L’appel en lui-même n’est pas un problème. Tout simplement parce que pour ceux qui ne le savent pas, Roch (Kaboré) et Blaise (Compaoré) ont des relations au-delà de leur propre personne. Ils ont des relations de famille.

Les deux familles ont un lien de mariage. Rien que ce lien oblige ces deux hommes à garder le contact. Et qu’est-ce qu’il y a de mal que deux Burkinabè se parlent au téléphone ? Mais ce qui me chagrine, c’est tout simplement la façon de faire. Si ce qui est rapporté est vrai, il n’y a pas besoin de mentir, d’être hypocrite dans le comportement.

Nous avons dit que le Burkina Faso doit aller à la réconciliation. Pensez-vous qu’on peut faire la réconciliation sans que les gens ne se parlent ? Il faut bien que Roch convainc Blaise de revenir au pays pour répondre à la justice. Si cette conversation c’est pour rassurer le président Compaoré de revenir au pays, moi je salue ça ! ».

Ablassé Ouédraogo


Pour ce qui concerne la volonté de Roch Kaboré de passer à la Ve république, le Président du Le Faso Autrement n’y voit pas de priorité : « Le problème c’était la modification de l’article 37. Mais depuis lors, tout cela a été réglé. (Blaise) Compaoré n’est plus au Burkina Faso. L’article 37 a été verrouillé par le CNT (Conseil national de la Transition, ndlr). Pourquoi on veut prendre 5 milliards (de F CFA)  pour investir dans l’élaboration et l’adoption de nouveaux textes ? », s’intérroge-t-il.

Et de proposer par la suite que cet argent soit utilisé pour booster l’économie nationale en payant la dette intérieure. Selon lui, « changer de Constitution, de république n’est pas une priorité. Ce n’est pas une urgence et c’est très couteux (…) On fait du Blaise Compaoré sans Blaise Compaoré mais en pire », objecte Ablassé Ouédraogo.

Lire aussi, Ablassé Ouédraogo à Roch Kaboré : « Le pays va mal »

Le conférencier du jour a par ailleurs fait un clin d’œil à l’Autorité supérieure de contrôle d’Etat et de lutte contre la corruption (ASCE-LC) pour l’appeler à « procéder à la publication des compléments de listes des biens déclarés des membres du Gouvernement (…) A moins que lui (le président de l’ASCE-LC, Luc Ibriga, ndlr) aussi veuille jouer à un double jeu ».

Ignace Ismaël NABOLE

Burkina 24

Ignace Ismaël NABOLE

Journaliste reporter d'images (JRI).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre