Zéphirin Diabré : « Le pouvoir du MPP a transformé le Burkina Faso en un Etat-Guaribou »

499 2

La Coalition Zeph 2015 pour un vrai changement était face à la presse le jeudi 25 août 2016. Au centre des échanges, la lecture de la Coalition sur la situation nationale. En somme, il ressort, selon Zéphirin Diabré, que le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) est « en train d’échouer lamentablement » dans la gestion du pays.

Près de neuf mois après l’installation du nouveau pouvoir, lors de sa conférence de presse, le jugement de la Coalition Zeph 2015 est sans appel en ce qui concerne la gestion du pouvoir d’Etat pour le MPP : « nos anciens camarades du CFOP sont en train d’échouer lamentablement! Et leur échec nous désole, car il est présenté comme l’échec de tous les insurgés ».

Toujours dans son jugement, la Coalition Zeph 2015 estime que les membres du MPP « ont vite remis au goût du jour les mauvaises manières de gérer le pouvoir d’Etat qu’ils pratiquaient sous Blaise Compaoré » et l’arrogance « tant décriée autrefois sous Blaise Compaoré a refait surface », note Zéphirin Diabré.

« Le pouvoir du MPP a littéralement acheté le silence de certaines OSC bien connues de la place, qui n’hésitaient pas à hurler sous la Transition contre le moindre écart »

Cela se remarque dit-il, « à travers les mêmes personnes qui s’expriment du haut de leurs responsabilités comme s’ils étaient aux toilettes ». Dans son diagnostic de la gestion du pouvoir par le MPP, la Coalition Zeph 2015 affirme que la corruption est en train de redevenir une stratégie d’Etat.

La table ronde des bailleurs de fonds. « La sale besogne, explique Zéphirin Diabré, va malheureusement au-delà des syndicats. Le pouvoir du MPP a littéralement acheté le silence de certaines OSC bien connues de la place, qui n’hésitaient pas à hurler sous la Transition contre le moindre écart, et qui, aujourd’hui, assistent bouche cousue à toutes les dérives de gouvernance de ce nouveau – ancien pouvoir ».

Outre ces points évoqués, la relance économique a été passée au crible par Zéphirin Diabré. Pour ce dernier, la démarche économique adoptée par le gouvernement « est inadaptée ». Ainsi, la Coalition Zeph 2015 lance une alerte pour « dire aux Burkinabè que la table ronde des bailleurs de fonds annoncée comme la solution à nos problèmes ne nous sortira pas de l’auberge ».

« Le pouvoir taxe à tout vent la bière, boisson des pauvres, et oublie le Champagne et le Whisky, boisson des riches ! »

Toujours dans l’aspect économique, les conférenciers du jour ont fait ce constat : « le pouvoir du MPP a transformé le Burkina Faso en un Etat-Guaribou qui tend sa calebasse aux pays riches de la sous-région ou aux producteurs africains de pétrole ».

Le Champagne et le Whisky. Dans la même veine, à propos des nouvelles taxes sur les boissons alcoolisées, Zéphirin Diabré analyse : « le pouvoir taxe à tout vent la bière, boisson des pauvres, et oublie le Champagne et le Whisky, boissons des riches ! ».

Sur un autre volet concernant l’actualité, le Faso Autrement avait annoncé son ralliement au Chef de file de l’opposition politique burkinabè (CFOP). Confirmant qu’une correspondance a bel et bien été déposée dans ce sens, Zéphirin Diabré informe que 10 autres partis politiques ont également manifesté leur intention de rejoindre le CFOP.

A cette demande de Ablassé Ouédraogo, le président de l’UPC commente : « nous on pensait qu’il était de la majorité jusque-là, puisqu’on ne le voyait pas. Apparemment,  ce n’est pas là-bas qu’il devait être. On analysera sa demande pour voir ».

Ignace Ismaël NABOLE

Burkina 24


NB : Etat-Guaribou = Etat mendiant 

Ignace Ismaël NABOLE

Journaliste reporter d'images (JRI).

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *