Lancement du FRSIT 2016 : « Des chercheurs cherchent et trouvent au Burkina »

977 0

Le top départ de la 11e édition du Forum national de la recherche scientifique et des innovations technologiques (FRSIT) a été donné ce samedi 19 novembre 2016 par le Président du Faso, Roch Kaboré. Une semaine durant, Ouagadougou sera encore une fois sous les projecteurs des « amoureux » de la recherche et de la technologie. Pour cette énième édition, les autorités burkinabè ont décidé particulièrement de mettre en valeur les résultats de recherches effectuées par ses fils et filles à l’extérieur tout comme à l’intérieur du pays.

Le FRSIT 2016 se tient autour du thème général : « Adaptation et résilience au changement climatique pour un développement durable : Place et rôle de la science, de la technologie et de l’innovation ». Les organisateurs justifient le choix du thème par le fait que le « chaos climatique » est devenu une préoccupation mondiale, une menace planétaire. Et le Burkina, de façon récurrente, ressent des effets néfastes influençant ses actions de développement.

« De notre capacité à trouver des solutions idoines à cette problématique soulevée par ce thème, dépendront l’avenir du pays et la survie des générations futures. En effet, conjugués avec des facteurs humains tels que la déforestation, les feux de forêts, l’émission de gaz à effets de serre, les changements climatiques constituent une menace certaine pour l’existence humaine, animale et végétale », a expliqué le Président du Comité d’organisation, Pr Tanga Pierre Zoungrana.

img_2273

En plus des activités classiques du forum que sont les ateliers scientifiques et technologiques, 7 espaces spécifiques ont été mis en place. Se voulant « innovante », cette 11e édition du FRSIT sera l’occasion, selon le Pr Tanga Pierre Zoungrana, de montrer au peuple burkinabè, les nombreuses technologies mises au point par d’éminents chercheurs, inventeurs et innovateurs en matière d’adaptations aux changements climatiques et d’atténuations de leurs effets néfastes sur la survie de l’humanité.

Le « Pays des Hommes intègres », tout comme les autres pays aspirant au développement durable, veut faire un bond qualitatif en matière de protection de l’environnement. « L’idée d’organiser le FRSIT est à saluer. Le thème est d’actualité et interpelle plus d’un », a noté le Chef de l’Etat, Roch Kaboré qui loue à sa juste valeur le terme de « justice climatique ».

Utiliser les technologies locales et éviter l’importation…

Le ministre en charge de la recherche scientifique, Pr Filiga Michel Sawadogo, a rappelé quelques objectifs visés par cette manifestation scientifique et technologique. Il s’agit, entre autres, de faire connaître et valoriser les résultats de recherche, donner une information large et fiable sur la recherche et la technologie au public, permettre aux décideurs politiques d’apprécier la recherche sur des bases concrètes, exposer les innovations technologiques.

img_2306

Le FRSIT vise aussi à éveiller chez les jeunes le goût de la recherche scientifique et de la technologie et à créer une synergie et renforcer les relations entre les structures de recherche. Après la cérémonie d’ouverture du FRSIT, les autorités ont visité des stands d’expositions sis au siège du FESPACO.

L’on peut apercevoir que de nombreux domaines d’activités tels que l’agriculture, la santé, l’éducation, l’énergie, sont couverts par les résultats de recherche. « Mais, il faudrait que nos opérateurs économiques arrivent à se positionner pour se faire de l’argent avec ces technologies locales et éviter l’importation », lance un visiteur. Sur le site d’exposition, Silvère Silga, inventeur du Klymax-Z 1000 (Chambre froide solaire), laisse entendre : « Des chercheurs cherchent et trouvent au Burkina ».

Noufou KINDO

Burkina 24


Portfolio : 




Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Article similaire

Il y a 1 commentaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *