La CENI prévoit des élections « ouvertes» à Béguédo, Bouroum Bouroum et Zogoré

210 0

Le 28 mai 2017, la Commission électorale nationale indépendante (CENI) organisera des élections complémentaires dans les communes où il n’avait pas été possible de tenir les élections municipales du 22 mai 2016. Béguédo, Bouroum Bouroum et Zogoré sont concernés. Mais ce cas, selon la CENI, constitue « un vide juridique », « aucune disposition n’existe » en ce qui concerne les élections complémentaires.

« En l’absence d’une disposition du Code électoral très précis sur les complémentaires et au regard des avis imprécis en disposition de la CENI sur l’entendement qu’il faut avoir des complémentaires, explique Newton Ahmed Barry président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), elle (la CENI, ndlr) a décidé de s’en tenir à la volonté originelle du législateur exprimée à l’article 239 du Code électoral ».

Cette disposition du Code institue la proportionnelle comme mode de scrutin pour les élections des conseillers municipaux. Ainsi, pour les cas précis de Béguédo, de Bouroum-Bouroum et de Zogoré, la CENI décide que les élections municipales complémentaires du 28 mai 2017 seront « ouvertes à tous les partis et formations politiques qui le désirent ».

Le président de la CENI justifie cette décision par le souci de prendre en compte dans le processus électoral en cours, « les normes et standards internationaux en matière électorale », dont « l’inclusive, la représentativité des opinions politiques et l’apaisement du climat social ».

Pour ce qui est du cas de la commune de Beguedo où la création de 4 villages a entraîné des troubles et entravé la poursuite de l’enrôlement et partant, la non tenue des municipales de 2016, la CENI décide que le fichier électoral de 2015, ayant servi aux couplées présidentielle/législatives du 29 novembre 2015 est « celui qui réunit les conditions de légalités requises ».

Mais, selon Newton Ahmed Barry, les électeurs déjà inscrits sur le fichier électoral (antérieurement à l’enrôlement des 29 et 30 mars 2016) peuvent demander leur inscription dans l’un des quatre nouveaux villages (Kièflè, Gnitala, Diarra-peulh, Tombeyao). Du 20 mars au 2 avril 2017, la Commission électorale communale indépendante (CECI) de Beguedo recevra ainsi les demandes de transfert auxquelles doivent être joints, les justificatifs de la nouvelle résidence.

De toutes ces décisions, le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) précise qu’elles sont susceptibles de recours devant les instances judiciaires habilitées. A noter que la liste électorale provisoire pour les élections du 28 mai 2017 sera publiée le 12 avril 2017.

Ignace Ismaël NABOLE

Burkina 24

Ignace Ismaël NABOLE

Journaliste reporter d'images (JRI).

Il y a 1 commentaire

  1. Mr le président,Vou serez seul comptable de votre décision d “utiliser le fichier électoral de 2015 pour les élections de mai 2017 dans la commune de Beguedo car vous excluez près de 1000 citoyens de leur droit de vote.je vous rappelle que votre prédécesseur à échoué à cette épreuve.Vous rencontrerez les exclus sur votre chemin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre