Ouagadougou : La mairie continue sa croisade contre les inondations à la Patte d’Oie

820 0

Après avoir constaté les dégâts causés par les eaux de pluie, le Président du Faso a donné des instructions pour que les zones touchées connaissent des investissements d’urgence  afin de minimiser les risques de sinistres. Le quartier Patte d’Oie,  dans l’arrondissement 12 de Ouagadougou, a par conséquent connu le lancement des travaux d’aménagement de l’aval du dalot sur la circulaire.

La cérémonie de lancement des travaux a été présidée par le maire central de la ville de Ouagadougou  Armand Béouindé, ce 17 juin 2017 au quartier Patte d’Oie.

Au parloir, c’est le  maire de l’arrondissement 12 de Ouagadougou, Nadembega/Compaoré  Rasmata, qui, dans son discours, a rappelé l’importance de l’ouvrage pour son arrondissement. Selon elle,  il facilitera le drainage des eaux de pluie qui viennent des arrondissements 1 et 5 jusqu’à l’exutoire naturel.


Lire aussi 👉👉👉 Inondations à Ouaga : Coups de pelle à Kilwin et Tanghin


Elle a également souligné que la pluie du 18 mai  2017 a inondé plus d’une quarantaine de concessions ainsi que la mairie. Elle a terminé ses propos en exhortant les riverains au respect des déviations qui leur seront imposées pour faciliter l’avancée des travaux et surtout au bon entretien des caniveaux.

Les résidents du quartier ont à leur tour par la voix de Tondé Marc  traduit leur reconnaissance aux autorités municipales pour l’ouvrage et promettent de prendre bien soin des caniveaux.

Les autorités lors du lancement des travaux

Avant de lancer officiellement les travaux, le maire de Ouagadougou Armand Béouindé  a rappelé qu’à sa prise de fonction,  son baptême de feu en tant que maire a été la gestion des inondations. Sur le terrain, un certain nombre de dégâts ont été constatés. C’est la raison pour laquelle après Rimkiéta,  c’est au tour de la Patte D’Oie de recevoir son ouvrage.

En rappel,  les travaux vont coûter  1 791 841 766 F CFA,  financés par le budget de l’Etat. Ils seront exécutés par l’entreprise COGEB international SA dans un délai  de six mois.

Des aménagements divers sont prévus tel que, entre autres, l’éclairage public de la rue Bitto, 4 feux tricolores sur supports courts, 23 panneaux de signalisation verticale et 2 ralentisseurs.

Aimé KPODA (Stagiaire)

Burkina24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *