Burkina : Ambroise Farama quitte l’UNIR/PS

265 0

Me Ambroise Farama a déposé ce 22 juin 2017 sa lettre de démission de l’Union pour la renaissance/Parti sankariste (UNIR/PS).

La lettre de démission est sobre. Elle a été publiée sur son mur Facebook ce 22 juin 2017 à 20h43. Il informe sobrement ses «camarades» de sa décision, rappelant qu’il avait déjà quitté les instances dirigeantes du parti depuis janvier 2017.

La même sobriété sera de mise aussi pour expliquer les raisons de son départ du parti de l’œuf. «Convenance personnelle», écrit-il, tant sur sa publication sociale que dans la missive adressée au Président de l’UNIR/PS, Me Bénéwendé Sankara.

Le contenu du document, qui a été reçu au parti ce jeudi, a été confirmé à Burkina24 par Me Ambroise Farama. L’idylle n’aura donc pas duré longtemps entre les deux matelots du navire battant pavillon «défense du dossier Thomas Sankara». En février 2014, le Secrétaire National Chargé de l’Administration de l’UNIR/PS a été promu porte-parole du parti, au moment où le combat contre la modification de l’article 37 engagé par l’opposition commençait à chauffer sérieusement ses moteurs.

Dans ses confidences, le frère de Me Prosper Farama avait laissé entendre que ce qui l’avait vraiment motivé à rejoindre le parti de l’œuf, c’est que cette formation politique avait été la seule à ne pas participer à la gestion du pouvoir.

Le ralliement de l’UNIR/PS au Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), parti au pouvoir depuis décembre 2015, a-t-il joué un rôle dans sa décision ? Il n’y a pas encore de faits le confirmant. En attendant, il faut se contenter de cette phrase postée sur son mur Facebook, répondant du même coup, laconiquement pour le moment,  à la question sur son avenir politique : «Je ne jette pas l’éponge, mais je me prépare à poursuivre le combat sur d’autres fronts». 

Burkina24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre