Putsch de septembre 2015 : « Très bientôt nous irons au jugement »

400 0

Après près de deux ans de détention, Djibrill Bassolé devra comparaître très bientôt devant le tribunal militaire de Ouagadougou. L’information a été donnée ce vendredi 7 juillet 2017 au cours d’une conférence de presse  à Ouagadougou par le directeur du tribunal militaire,  le Colonel Sita Sangaré. 

Arrêté et mis  sous mandat de dépôt dans le cadre de l’enquête sur le putsch perpétré par l’ex-Régiment de sécurité présidentielle en septembre 2015, la première comparution du Général  Djibrill Bassolé ne devrait plus tarder. A en croire le directeur du tribunal militaire, le Colonel Sita Sangaré, le dossier sur le coup d’Etat contre la Transition  est suffisamment avancé.

« Toutes les auditions sont terminées, au niveau du parquet, on a tous les éléments nécessaires pour aller au jugement et  très bientôt nous irons au jugement », déclare-t-il. Il faut noter en rappel que le premier général de la gendarmerie du Burkina est également poursuivi avec le Général Gilbert Diendéré dans le cadre de ce dossier.

Indépendance de la Justice

D’après lui,   l’avis du groupe de travail de l’ONU qui a qualifié la détention de Djibrill Bassolé d’arbitraire, ne change en rien le scénario du tribunal militaire

« Le groupe de travail a considéré qu’étant en disponibilité, il (le Général Bassolé, ndlr) avait perdu sa qualité de militaire. Ce qui n’est même pas vrai au sens des dispositions du code de justice militaire », a rétorqué le Colonel Sita Sangaré. Et de poursuivre que « même en disponibilité,  on est toujours justiciable du tribunal militaire. Donc ça ne change pas grand-chose ».

L’occasion a servi pour le colonel Sita Sangaré de mettre en garde ceux qui tenteraient  de mettre une pression au tribunal militaire sur cette affaire. « Quand on dit que la justice est indépendante, elle est indépendante à tout point de vue. Elle ne doit subir de pression de nulle part, même si on s’appelle Nations-Unies », a–t-il martelé.

Maxime KABORE

Burkina24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre