Arrondissement 7 de Ouaga : Abdoul Ouédraogo et ses dons

696 0

L’homme d’affaires, Abdoul Ouédraogo, avait fait des donations d’une ambulance, d’un corbillard et d’un cimetière de 10 ha à l’arrondissement N°7, le jeudi 9 février 2017. Mais jusqu’au 28 mars 2018, la population n’en bénéficie pas. En attendant de revenir dans nos prochaines éditions avec la version du maire central,  le donateur et l’élu de l’arrondissement 7, expliquent cette situation par des raisons « administratives ».

Lire aussi 👉 Abdoul Ouédraogo et ses dons : Réaction du maire de Ouaga

 Seydou Compaoré, maire de l’arrondissement N°7, a expliqué que des cris de cœur ont été lancés par la population Songdo pour un besoin de cimetière, car l’actuel est rempli et les morts sont enterrés sur des parcelles à usage d’habitation.

Lire également : Ouaga : Abdoul service international vient en aide aux habitants de l’arrondissement 7

Abdoul Ouédraogo, l’homme d’affaires, a fait un don d’une ambulance, d’un corbillard, de 15 tonnes de vivres et un espace de 10 hectares pour servir de cimetière. Le maire de l’arrondissement a laissé entendre que ce futur cimetière allait permettre d’offrir des sépultures dignes pour les morts. Mais pour des soucis d’administration, les donations sont toujours inutilisées.

Selon les dires de Seydou Compaoré, le maire central aurait évoqué le fait que la prérogative d’ériger un cimetière dans la ville de Ouagadougou ne revenait pas au maire de l’arrondissement mais à l’autorité centrale. Il a également précisé que les maires d’arrondissements ne sont pas autonomes et sont sous la coupe de la mairie centrale.

Seydou Compaoré, le maire de l’arrondissement 7 de Ouagadougou

Ainsi, l’ambulance et le corbillard affectés au CSPS de Nagrin pour en faire un bien  de l’arrondissement 7 ne sont toujours pas immatriculés. Seydou Compaoré fait cas d’un autre problème posé par la mairie centrale, notamment que le cimetière côtoie des poteaux électriques de haute tension. « Alors que la loi en la matière dispose qu’il faut simplement un écart distant de 50 mètres », a-t-il renchéri.    

Abdoul Ouédraogo, le donateur, a affirmé avoir pris attache avec le maire de l’arrondissement N°7 pour comprendre la situation. Il lui a été relaté que le souci se situe au niveau de la mairie centrale. Il déclare en plus avoir reçu une correspondance notifiant qu’« en tant que maire central, il ne peut pas accepter les dons ».

Le donateur dit se demander  si c’est sa personne qui pose problème ou c’est le maire Seydou Compaoré. En attendant de revenir dans nos prochaines éditions avec la version du maire central, il faut noter que l’homme d’affaires a conclu en disant que si la situation reste telle, le matériel sera redéployé à d’autres localités où le besoin se fait sentir.

En rappel, Abdoul Ouédraogo a été fait l’Homme de l’année 2016 par l’association Galian-Radio Salankoloto, pour « ses bienfaits »  et ses nombreuses œuvres caritatives envers la population burkinabè.

Burkina24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre