Statut valorisant de l’enseignant : Un protocole d’accord attendu le 11 juin

1946 0

Le 27 janvier 2018, le gouvernement et la Coordination nationale des syndicats de l’éducation (CNSE) avaient signé un protocole d’accord de 23 points. Sur le point du statut des personnels de l’éducation et de la recherche, les deux parties avaient convenu de la mise en place d’un comité d’experts pour mener la réflexion afin de proposer un document technique sur ledit statut au plus tard le 31 mai 2018. Un document technique y relatif a été remis ce 30 mai 2018. 

Ce mercredi 30 mai 2018 à Ouagadougou, le ministère de l’éducation nationale et de l’alphabétisation (MENA) a remis à la Coordination nationale des syndicats de l’éducation (CNSE) le document technique qui doit servir de base d’échanges pour l’élaboration du statut des personnels de l’éducation et de la recherche.

Pour rappel, un comité d’experts composé de 15 membres a été mis en place avec comme objectif d’élaborer un document technique sur le statut des personnels de l’éducation et de la recherche.

Lire également 👉  Mise en œuvre du protocole d’accord : La CNSE interpelle le gouvernement

Le ministre en charge de l’éducation nationale, Stanislas Ouaro, a fait savoir que cette cérémonie de remise dudit document de 39 pages à la CNSE « traduit la ferme volonté du gouvernement de respecter les engagements pris dans le cadre du protocole d’accord signé en janvier dernier ». Par ailleurs, selon le ministre, le document final sera remis le 11 juin prochain.

Windyam Zongo, le coordonnateur national de la CNSE
Windyam Zongo, le coordonnateur national de la CNSE

A l’écouter, le document technique fait une analyse des missions et défis actuels du MENA, identifie les forces et les faiblesses du dispositif de gestion des ressources humaines du ministère et propose des pistes de solutions en matière de réorganisation de l’exercice du service public d’éducation, de même qu’une nomenclature des emplois à même de mieux porter les missions du MENA.

En somme, c’est une ébauche d’un schéma dans le but d’opérationnaliser le futur statut valorisant des personnels de l’éducation et de la recherche. Le coordonnateur national de la CNSE, Windyam Zongo, a laissé entendre que cette étape concerne la réception du document. Et que ce n’est qu’après examen que la coordination pourra donc se prononcer.

Jules César KABORE

Burkina 24



Article similaire

Il y a 1 commentaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *