Burkina : Une attaque repoussée à Nassoumbou, un gendarme blessé à Matiakoali

2122 0

Deux attaques presque simultanées ont concerné deux postes de Gendarmerie à Matiacoali dans la région de l’Est et à Nassoumbou dans le Sahel,  dans la nuit du 23 au 24 juillet 2018. Aucune perte en vie humaine n’a été signalée.

Le poste de gendarmerie de Matiacoali dans la région de l’Est a été la cible d’une attaque d’hommes armés non identifiés dans la nuit du 23 au 24 juillet 2018. Un gendarme a été blessé et des dégâts matériels enregistrés, a appris Burkina24.

L’Agence d’information du Burkina (AIB) précise que les assaillants voulaient libérer 14 des leurs arrêtés la semaine dernière. Mais les prévenus, de présumés terroristes, avaient été transférés dans une autre prison. 

Presque simultanément, d’autres individus s’en sont pris au poste de gendarmerie de Nassoumbou dans le Sahel. Mais face à la riposte des forces de sécurité, les assaillants ont pris la fuite.

A noter qu’aucune perte en vie humaine n’a été enregistrée, selon les informations de Burkina24.

Le Burkina Faso fait l’objet de récurrentes attaques d’hommes armés. Ces assauts sont souvent de nature terroriste mais sont parfois l’œuvre de bandits. Les Forces de défense et de sécurité ont engagé des opérations de sécurisation le long de la frontière nord du pays depuis le début du mois de juillet.

Burkina24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *