17 équipes attendues au départ de la 31e édition du Tour du Faso

1492 0

L’édition 2018 du Tour du Faso débute le 26 octobre 2018. A cet effet, le comité d’organisation avec à sa tête Yasnemanegré Sawadogo a animé une conférence de presse pour faire le point des préparatifs à quelques jours du début de la compétition. 17 équipes venues d’Europe, d’Afrique et du Burkina sont engagées pour cette 31e édition.

Le Président de la Fédération burkinabè de cyclisme Yasnemanagré Sawadogo souhaite une bonne fête du cyclisme

La succession du vainqueur de la 30ème édition du Tour Faso  le Marocain Salah Eddine Mraouni sera ouverte à partir du  26 octobre 2018. 17 équipes d’Europe, d’Afrique et du Burkina se lanceront dans la course pour  remporter le maillot jaune de leader. Les équipes européennes engagées sont la Belge de Flandre (Belgique), la Team Holland Global Cycling (Hollande), Team Embrase The World (Allemagne) et la Fédération des clubs de la défense (France).

Au niveau africain, les pays engagés sont le Maroc, seul représentant de l’Afrique du Nord, la RD Congo, le Cameroun (Afrique centrale), l’Érythrée (Afrique de l’Est), la Côte d’Ivoire, le Togo, le Bénin, le Mali, le Niger, le Ghana (Afrique de l’Ouest). Le Burkina Faso sera représenté par trois équipes (Équipe nationale, l’équipe régionale du Centre et l’équipe Régionale de l’Ouest).

Pour le moment, des pays comme le Maroc, le Mali, l’Érythrée n’ont toujours pas transmis leur bulletin d’engagement. Mais Yasnemanagré Sawadogo est confiant.

« Le spectacle s’annonce de grande facture tant les équipes annoncées sont d’un grand niveau », a lancé le président de la Fédération burkinabè de cyclisme, Yasnémanagré Sawadogo également président du comité d’organisation. Il a souhaité que « le Tour du Faso soit propre ».

Objectif maillot jaune pour le Burkina

Le directeur technique national Martin Sawadogo a fait le point sur la préparation des équipes burkinabè. Ce système selon lui s’étalait sur toute l’année à travers la participation à des compétitions internationales sans compter les différentes compétitions au niveau local. « 21 coureurs sont en regroupement à Bobo Dioulasso et reviendront participer à deux compétitions à Ouagadougou avant le Tour du Faso », s’est confié Martin Sawadogo. Selon lui, l’objectif est le le maillot jaune remporté en 2016 et perdu en 2017.

Selon le comité d’organisation un dispositif sécuritaire a été mis en place pour assurer la bonne tenue de la course. Ce dispositif ne peut être dévoilé pour des raisons de confidentialités.

Le comité d’organisation a saisi cette occasion pour présenter les différents maillots. Il s’agit des maillots du plus jeune, de la combativité, de la plus longue échappée, etc. En plus de cela, des écharpes sont prévues pour le plus chanceux, de l’énergie, le meilleur équipier européen, le meilleur équipier burkinabè, le meilleur africain, etc. Chaque étape est patronnée par un partenaire du Tour du Faso 2018.

Boukari OUEDRAOGO

Burkina24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *