Burkina : Le CDP fait appel à ses « sages » pour sa « renaissance »

575 0

Le CDP (Congrès pour la démocratie et le progrès) se retourne vers ses « militants ayant une solide expérience, une connaissance avérée du parti ». C’est à l’ancien président de l’assemblée nationale Mélégué Traoré qu’incombe la tâche de « redresser » la barque pour ensuite « récupérer » le statut de grand parti politique.

Les soixante-dix-neuf (79) noms qui composent le Haut Conseil présidé par Mélégué du parti et mis en place ce 5 janvier 2019 à Ouagadougou, ne sont pas inconnus. Ce sont entre autres des anciens membres de gouvernement, députés-maires dont Badini Boureima, Boly Yéro, Boly Koumba, Bonkoungou/Balima Odile, Bonkoungou/Yaméogo Juliette, Bougma Jérôme, Konaté Gnissa Isaie, Naboho Kanidoua, Ouattara Soungalo Appolinaire, Sanou Salia, Somda Jean De Dieu, Somé/Traoré Salimata, Tiao Beyon Luc Adolphe, Traoré Alain, Yé Bongnessan Arsène, Yonli Paramanga Ernest.

Aux yeux d’Eddie Komboigo, actuel président du CDP, pour avoir servi sous le règne de l’ancien président Blaise Compaoré, tous ces camarades ont le mérite d’intégrer le haut conseil, « l’un des organes les plus importants, plus sages » du parti. « Il s’agit, dit-il, de militants ayant une solide expérience, une connaissance avérée du parti composé par le Bureau exécutif national ». Le Bureau de trois membres qui le représentent a pour coordonnateur Mélégué Traoré. Il sera secondé par Jean De Dieu Somda et de la rapporteuse Salimata Somé/Traoré.

En acceptant ce poste, le coordonnateur explique que sa motivation première est de aire renaître le parti qui « revient de loin ». Et pour « ceux qui ont fait un peu de philosophie, compare cet ancien président de l’ancien de l’assemblée nationale, quand on dit l’Etre avec un grand E, c’est ça le CDP, une dynamique sociale, politique. C’est précisément cette dynamique qui n’est pas morte qui probablement ne mourra jamais ».

Ce retour sur la scène un an avant les prochaines échéances s’explique. « Nous cherchons a reconquérir notre place dans le régime politique. Et nous allons réussir. Le CDP est de retour »,  foi du coordonnateur du haut conseil, « conscience du parti ».

Au Congrès pour la démocratie et le progrès, l’ère est à la recherche de « l’adhésion malgré l’adversité » en se posant en « soutien infaillible » à la direction du parti. Sans mâcher les mots et « toujours dire la vérité, ce qui semble bon pour le parti » dans l’optique d’aboutir à sa « renaissance ».

Le coordonnateur du haut conseil avoue pour les erreurs commises et partage là-aussi ses certitudes : « Oui nous avons commis des erreurs. Nous avons trébuché et cela nous a ouvert les yeux sur beaucoup de choses d’ailleurs. Mais quand nous allons nous ressusciter – nous sommes en train de nous ressusciter – croyez-moi, tout le monde tremblera ».

Situation nationale

Au CBC, l’heure était à la sobriété et à la retenue à la mémoire des victimes des affrontements communautaires. Le président du CDP a demandé à l’assistance d’observer un moment de recueillement à la mémoire des « compatriotes tombés ces derniers moments sous l’action cruelle des terroristes, des terroristes, des barbares et des intolérants » à Yirgou dans le Centre-nord du pays.

Eddie Komboigo a par ailleurs partagé sa « tristesse et angoisse » de voir que « des Burkinabè dans un élan incontrôlé de vengeance s’attaquent à d’autres Burkinabè, endeuillant encore d’autres familles ». La situation à Yirgou, a jugé le chef de l’Etat dans son adresse à la nation, est « indigne de nos ancêtres ».

Face au terrorisme et aux conséquences qui en découlent, l’ancien président du parlement, joue, quant à lui, la carte de l’optimisme. Parce que « les ethnies qui composent ce pays sont là depuis très longtemps, a-t-il rappelé, ce n’est pas le genre d’espaces sociaux qu’on tue ». Mélégué Traoré se dit « persuadé que nous saurons faire face à condition que nous ayons l’intelligence des faits ».

Oui KOETA

Burkina24

Oui Koeta

'The vitality of a country can also be measured through that of its journalists'

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre