Angela Merkel invite les Burkinabè à s’opposer aux projets de division des terroristes

898 0

La République fédérale d’Allemagne a ses « propres idées » pour conduire sa coopération avec l’Afrique, a indiqué la chancelière allemande, Angela Merkel le jeudi 2 mai 2019 lors de sa rencontre avec des étudiants de l’Université Joseph Ki Zerbo.

Dans son programme de visite, la Chancelière de la République fédérale d’Allemagne a rencontré des étudiants de l’Université Joseph Ki Zerbo. Selon le point fait par le service de communication de la Présidence du Faso, les échanges ont concerné essentiellement les domaines de coopération bilatérale entre les deux pays, la relation de l’Allemagne avec l’Afrique. 

A ce sujet, lit-on dans le communiqué, Angela Merkel a souligné que son pays a sa propre vision dans la relation avec le continent africain, par rapport aux autres pays occidentaux comme la France qui a des liens solides avec l’Afrique depuis l’époque de la colonisation. « Nous voulons bâtir des relations de complémentarité avec l’Afrique et miser sur le développement », a déclaré la chancelière allemande. 

Lire 👉 Insécurité : L’Allemagne appuie le Burkina avec « 46 millions d’euros »

Le domaine sécuritaire a également été abordé lors de cette rencontre. A ce propos, la Chancelière indique que l’Allemagne a réaménagé sa coopération pour prendre cet aspect en compte. « Nous avons réorienté notre aide pour prendre en compte les implications des crises sécuritaires », a soutenu Angela Merkel. Elle a invité les Burkinabè « à se tourner vers l’avenir » en s’opposant aux projets de division des terroristes.

Aux étudiants qui « représentent l’avenir du pays », Mme Merkel les a invités à croire en eux et « à saisir les opportunités » pour construire leur réussite. Elle a également réaffirmé la volonté de l’Allemagne de soutenir le Burkina Faso dans la promotion d’un enseignement supérieur de qualité au profit du développement.

Burkina 24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre