Burkina : Le Dialogue politique s’ouvre ce lundi

517 0

Longtemps annoncé par le gouvernement, le dialogue politique entre les acteurs de la scène politique burkinabè s’ouvre ce lundi 15 juillet à Kossyam, au Palais présidentiel à Ouagadougou. Ce dialogue est prévu se tenir du 15 au 22 juillet 2019.

Le Dialogue politique se tient dans un contexte sécuritaire délétère avec en prime, une crise humanitaire marquée par un grand déplacement de populations des zones attaquées vers Ouagadougou, la capitale.

Selon la Présidence du Faso, les axes retenus pour cette rencontre tournent autour de l’organisation des élections de 2020, de la situation nationale et de la cohésion sociale.

Mais auparavant, cette rencontre politique avait été annoncée pour les 27 et 28 avril 2019. Sa non-tenue avait été décriée par le Chef de file de l’Opposition politique (CFOP), Zéphirin Diabré. Il avait alors énoncé deux conditions pour un dialogue franc. Il s’agissait de l’adoption d’un statut et d’un cadre réglementaire d’une part et d’autre part, des modalités de mise en œuvre et de suivi des décisions qui seront issues du dialogue politique.

« Ce jeu de préalable du CFOP nous laisse interrogatifs sur sa réelle volonté de participer à la discussion si celle-ci ne devrait pas lui servir d’occasion à une agitation politicienne », avait rétorqué Clémént Sawadogo, coordonnateur de l’Alliance des partis de la majorité présidentielle (APMP).

Les conditions de l’Opposition politique ont-elles été respectées ? Pour sûr, selon un communiqué de la Présidence du Faso diffusé ce dimanche 14 juillet 2019, l’Opposition sera présente à Kossyam pour le dialogue politique puisque Zéphirin Diabré co-présidera les travaux avec le président de l’Alliance des Partis de la Majorité Présidentielle (APMP), Simon Compaoré.

A noter que chaque délégation participante est constituée de 20 personnes, dont au moins cinq femmes.

Synthèse de Ignace Ismaël NABOLE

Burkina 24

Ignace Ismaël NABOLE

Journaliste reporter d'images (JRI).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre