Appel de Manega : 11 membres pour le panel des anciens et personnalités pour la paix

74 0

Le comité de l’Appel de Manega a tenu une conférence de presse ce mercredi 9 octobre 2019 à Ouagadougou afin de présenter les 11 membres du panel des anciens et personnalités pour la paix.  Ce présent panel des anciens et personnalités a été instauré dans le but d’atteindre les objectifs assignés à l’appel et pour lesquels se sont engagés les signataires.

Le Burkina Faso fait face à une situation sécuritaire difficile. L’appel de Manega a donc été initié, il y a environ 6 mois, pour faire face au péril, « alerter les consciences et proposer une voie pour sauvegarder » le pays. Ils sont au total 11 membres du panel des anciens et personnalités pour la paix, l’unité et la réconciliation.

Afin de concilier les hommes et les amener à vivre ensemble, jeunes et anciens se sont mis ensemble afin de relever ces défis, selon Yirm Naaba, signataire. « C’est quand une situation est assez critique que l’on a recours aux anciens, sinon la jeunesse vigoureuse estime qu’elle a assez de dynamisme pour affronter les choses toute seule. C’est pour cela que nous avons l’adage qui dit ‘si jeunesse savait et si vieillesse pouvait’. Ce qui revient à dire que la jeunesse peut, mais ne sait pas toujours, la vieillesse sait parfois mais ne peut pas non plus. La conciliation des deux forces, jeunesse et vieillesse, amène à mettre en place ce panel des anciens pour la paix qui ont une connaissance approfondis du pays et des hommes », a-t-il expliqué.

 Lire aussi : Burkina : L’appel de Manega

Contribuer à la construction de la paix, la concorde, l’unité nationale, renouer les liens de fraternité entre les leaders et entre les citoyens du pays dont les relations sont en mal, sont les objectifs visés par le panel.

Le choix de ces 11 membres du panel s’est fait en fonction de 7 valeurs et considérations à savoir l’âge, la notoriété, l’expérience, la probité, la connaissance des hommes, l’indépendance ainsi que la neutralité. Valeurs qui, selon Lookmann Sawadogo, secrétaire général du comité de l’appel de Manega, expliquent le nombre de 11 membres du panel sur 300 signataires.

Hanifa KOUSSOUBE et Eliette ZOUNGRANA (Stagiaires)

Burkina24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre