PNBF offre du soutien aux déplacés internes

Déplacés de Kongoussi : Le geste de solidarité de PNBF

283 0

Le Burkina Faso traverse une crise sécuritaire qui a occasionné des déplacés internes. Ce jeudi 17 octobre 2019, la société immobilière PNBF a offert du soutien aux déplacés à Kongoussi.

A la date du 2 octobre 2019, l’Etat Burkinabè comptabilise 486 360 personnes déplacées internes. Kongoussi, une localité située à une centaine de kilomètres au nord-ouest de Ouagadougou, accueille plus de 45 000 déplacés qui ont fui les exactions terroristes dans les villages environnants.

Lire  également 👉Burkina : 486 360 déplacés à la date du 2 octobre (Gouvernement)

La vie est dure pour ces déplacés qui n’ont qu’un seul souhait, celui « de regagner leurs localités d’origine ». En attendant que ce vœu soit réalisé, ces populations ont des besoins. C’est dans ce sens que la société immobilière PNBF a fait un don ce jeudi 17 octobre 2019 à Kongoussi. Il s’agit de 5 tonnes de riz, de mil, de maïs, de 30 bidons d’huile de 20 litres, de 100 seaux,  de 100 couvertures et de  100 nattes.

Les déplacés internes de Kongoussi
Les déplacés internes de Kongoussi

 « Ce n’est pas beaucoup, c’est vrai. Mais, c’est un geste. Nous avons été sensibles à la cause des problèmes que vivent ces familles déplacées », a laissé entendre le Directeur général de PNBF, Yassya Ouédraogo. Il a révélé que la valeur du geste s’élève à 4 millions de FCFA.

Adama Sawadogo, Président du conseil régional de la région du Centre-Nord, a salué ce don. « Un don, ce n’est pas celui qui a, qui le fait. Mais c’est celui dont le cœur a été touché par l’évènement. Vous avez vu, vous avez suivi, certaines de nos communes se sont vidées. Et les gens sont ici à Kongoussi. Nous remercions PNBF pour avoir eu cette initiative. Nous devons être solidaires alors que l’ennemi est en train de s’acharner sur nous », a-t-il fait savoir.

Le porte-parole des déplacés, Hamidou Sawadogo, a remercié les donateurs du jour. 

Jules César KABORE

Burkina 24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre