2e édition du festival des identités culturelles (FESTIC)

Festival des identités culturelles (FESTIC) : C’est parti pour la 2e édition

1269 0

C’est parti pour la 2e édition du festival des identités culturelles (FESTIC) du 18 au 22 décembre 2019 à Ouagadougou. Pour cette année la réflexion est portée sur « cinéma et langues africaines ». Le film inaugural était Duga, les charognards, de Abdoulaye Dao et de Eric Lengani.

Présent dans 9 pays d’Afrique, le réseau du cinéma numérique ambulant (CNA) s’est donné pour mission de « démocratiser» les films africains à toutes les couches sociales. C’est dans cette optique qu’en 2018 le réseau a organisé la première édition du festival des identités culturelles (FESTIC). C’était du 4 au 10 novembre 2018 à Ouagadougou.

Ce mercredi 18 décembre 2019 à Ouagadougou, la 2e édition du FESTIC a officiellement ouvert ses portes. Le thème de cette année est « cinéma et langues africaines ». A travers ce festival, les promoteurs se donnent pour ambition de promouvoir des films qui font découvrir les identités culturelles en relation avec l’Afrique et sa diaspora.

Lire également 👉Promotion de la culture africaine : Un festival du 18 au 22 décembre 2019 à Ouagadougou

La présidente du comité d’organisation du FESTIC 2019, Kadidia Sidibé, a expliqué que le CNA fait la promotion des films africains.

« La langue est importante dans le cinéma. Si vraiment, on veut faire un bon film, on doit le réaliser en langue locale et le doubler en langue d’autrui. On doit faire la promotion de notre langue pour que notre cinéma puisse aller de l’avant», a-t-elle indiqué.

Durant cinq jours, le festival aura plusieurs articulations, notamment une conférence publique sur le thème du festival le jeudi 19 décembre 2019 à l’université Joseph Ki-Zerbo, des projections de films chaque soir à l’espace culturel Gambidi et dans le quartier Ouidi à Ouagadougou. En plus, il y aura une nuit de la résistance qui consistera à discuter autour d’un feu comme  dans les soirées de conte au village.

Par ailleurs, le directeur artistique du FESTIC, Parfait Tabapsi, a expliqué que les festivaliers auront la possibilité de voter pour les meilleurs films. Au total, trois films seront primés. Il s’agit du meilleur film dans la catégorie fiction, en documentaire et le choix du public.

En rappel, ce sont 20 films des réalisateurs de 10 pays de l’Afrique et de la diaspora, soit 8 documentaires et 12 fictions, qui seront diffusés durant le festival.

Jules César KABORE

Burkina 24 



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *