l’association féminine « les cœurs en diamant »

Ouaga : L’association féminine « les cœurs en diamant » vole aux secours de 20 veuves

458 0

A l’orée des fêtes de fin d’année, l’association féminine « les cœurs en diamant » a fait parler son cœur au profit de 20 veuves. C’était à travers un don de vivre, des pagnes, du savon et de l’argent, d’un coût total de 1,3 million de FCFA, ce dimanche 22 décembre 2019 à Ouagadougou.

Depuis pratiquement 7 ans, l’association féminine « les cœurs en diamant » s’est engagée pour la cause des veuves et des orphelins. En effet, elle vise à apporter de l’aide aux personnes en situation difficile. Cette année, l’association a donné du sourire à 20 veuves. C’était à travers un don de vivres, des pagnes et une somme 25 000 F CFA par personne, d’une valeur totale de 1,3 million de F CFA. Concernant le don, il s’agit de 20 sacs de riz, 20 bidons d’huile, 20 cartons de savon et de spaghettis.

Ainsi, l’association créée en 2012 et reconnue officiellement en 2018, entend redonner le sourire à la veuve et à l’orphelin.

C’est dans ce sens que des femmes ont décidé de mettre en place une association dénommée « les cœurs en diamant » dont le but est d’apporter un soutien multiforme aux veuves du Burkina Faso.

La présidente de l’association, Djénéba Coulibaly, a fait savoir que les veuves sont devenues « des pères » de familles. « Ce sont elles qui s’occupent désormais de l’évolution de la famille. Mon choix pour les veuves s’explique que ce sont elles qui prennent en charge les orphelins », a-t-elle indiqué. En perspective, l’association envisage de faire chaque six mois des dons à des orphelinats.

Lire également 👉 Ouaga : Du soutien à des veuves

Salamata Surkondé, représentante des bénéficiaires, a salué le geste des donatrices. « C’est un grand soulagement pour nous. A la suite du décès du mari, la restauration et la scolarisation des enfants sont devenues des charges pour nous. Sans aide, ce n’est vraiment pas facile », a-t-elle fait savoir. Elle  a égrainé un chapelet de bénédictions à l’endroit des membres de l’association.

En rappel, composée d’une quarantaine de membres, l’association est née d’une volonté d’apporter des solutions et de l’appui aux veuves et orphelins du Burkina Faso.

Jules César KABORE

Burkina 24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre