politique d’intégration du genre dans l’accès à l’énergie

Burkina : Vers l’adoption d’une politique d’intégration du genre dans l’accès à l’énergie

100 0

Le ministère de l’énergie compte assurer un accès égal aux ressources énergétiques. A cet effet, un atelier de validation du plan d’action pour l’intégration du genre dans l’accès à l’énergie du Burkina Faso a été organisé. C’était ce mercredi 5 février 2020 à Ouagadougou.

Le Burkina Faso fait face à une forte demande en énergie due notamment au développement des activités économiques et à la croissance démographique. Ainsi, l’accès à l’électricité demeure faible avec un taux national d’électrification de 19,2% en 2017. Egalement, de fortes disparités entre les femmes, les hommes et particulièrement les personnes vulnérables sont constatées.

Lire aussi 👉Burkina : Lancement des travaux de construction d’une centrale photovoltaïque à Pâ

Pour encourager la promotion de l’accès aux services énergétiques pour tous, la CEDEAO a adopté une politique genre énergie. A la suite de l’adoption de cette politique en 2017, des recommandations ont été faites. Il s’agit, entre autres, pour chaque Etat membre d’élaborer un plan d’actions national pour l’intégration du genre dans l’accès à l’énergie.

L’objectif principal de cette politique est de garantir l’égalité des sexes dans le secteur de l’énergie à travers l’intégration de la dimension genre dans les politiques et initiatives énergétiques. C’est dans ce sens qu’une rencontre est organisée pour valider et adopter un plan d’action national pour l’intégration de la dimension genre dans l’accès à l’énergie au Burkina Faso. C’était ce mercredi 5 février 2020 à Ouagadougou.

Le directeur général des études et des statistiques sectorielles, du ministère de l’énergie, Bourahima Nabi
Bourahima Nabi (au micro), le directeur général des études et des statistiques sectorielles  du ministère de l’énergie

Le Secrétaire général du ministère de l’énergie, Jean Paul Yanogo, a rappelé que c’était en octobre 2019 que le Burkina Faso a lancé le processus d’élaboration du plan d’action. Ce plan vise à assurer un accès égal aux ressources énergétiques et à permettre aux femmes de contribuer au processus de décision dans le secteur de l’énergie.

Le directeur général des études et des statistiques sectorielles du ministère de l’énergie,  Bourahima Nabi, a fait savoir que le plan d’action consiste à encourager et motiver les femmes aux métiers énergétiques.

Lire également 👉Energie au Burkina : Un atelier pour la validation de deux documents statistiques

« Dans le volet emploi, les femmes ne sont pas représentatives en réalité. Ce sont des questions qu’il faut regarder dans le plan d’action de sorte qu’on puisse motiver davantage les jeunes filles qui sont dans les lycées et collèges à s’intéresser aux métiers énergétiques. Le plan d’action va tourner autour des formations et de motivation des jeunes filles aux métiers de l’énergie. Egalement des actions pour aider les femmes à accéder à l’énergie », a –t-il indiqué.

 Par ailleurs, il a ajouté que le budget national est sensible au genre. « Désormais, toute action que nous menons, nous devons tenir compte de la parité », a conclu Bourahima Nabi.

Jules César KABORE

Burkina 24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre