IST

Orphelins et veuves des FDS tombées au combat : L’IST témoigne sa solidarité

279 0
ECOUTER

L’Institut superieur de Technologies (IST) est sensible aux épreuves qu’endurent les familles des membres des Forces de Défense et de Sécurité (FDS) qui sont morts sur le champ de bataille contre le terrorisme. L’institut a fait don de vivres composés de riz et de maïs aux orphelins et aux veuves par l’entremise du Larlé Naaba Tigré qui se chargera de les leur distribuer. L’événement s’est tenu en marge de l’ouverture de la deuxième Journée Porte Ouverte de l’IST Campus Wayalghin ce jeudi 12 mars 2020. 

Le geste est peut-être symbolique, mais traduit l’esprit de solidarité qui anime l’IST et ses étudiants. L’institut offre des vivres et des vêtements collectés auprès de ses étudiants, aux orphelins et aux veuves des membres des FDS tombés sur le champ d’honneur.

Lire également 👉8 mars 2019 : IST Wayalghin célèbre l’étudiante

Le don est constitué de deux tonnes de maïs, une demi-tonne de riz et des vêtements collectés auprès des étudiants. Ces vivres ont été remis au Larlé Naaba Tigré qui les distribuera le samedi 14 mars prochain, à l’occasion d’une cérémonie de don de vivres aux orphelins et veuves des FDS à la Maison de la femme à Ouagadougou.

L’événement a eu lieu alors que l’IST Campus Wayalghin tenait la deuxième édition de ses Journées Portes Ouvertes (JPO). Une activité qui de l’avis du Directeur de l’IST campus Wayalghin, Wati Laurent Zoma vise à s’ouvrir au grand public (élèves, étudiants, travailleurs) afin de leur faire découvrir les équipements et leur potentiel en matière de formation orientée vers la pratique.

Lire aussi👉 Innovation au Burkina : Des étudiants fabriquent une machine à plumer la volaille

Justement en termes d’équipement, le campus vient de se doter d’un laboratoire d’analyse agroalimentaire d’un coût de 60 millions de FCFA. « Dans le temps, les étudiants étaient obligés d’aller dans des centres pour faire leurs travaux pratiques. Maintenant, ils ont la possibilité de les faire sur place », se souvient Wati Laurent Zoma. Selon lui, l’industrie agroalimentaire a des exigences et ce laboratoire permettra aux étudiants d’analyser la qualité et la sécurité des aliments.

le campus vient de se doter d’un laboratoire d’analyse agroalimentaire
Le campus vient de se doter d’un laboratoire d’analyse agroalimentaire

Le Larlé Naaba, parrain de la 2e édition des JPO de l’IST campus Wayalghin, dit être rassuré que cet institut privé mette les outils nécessaires pour que ses étudiants puissent allier la théorie et la pratique. « En ce qui me concerne, je me ferai le devoir d’accompagner la formation pratique des étudiants par l’octroi de stages au sein de mon association BELWET », a promis le Larlé Naaba.

Lors de ces JPO, il y aura, entre autres, des expositions des filières de l’IST, des expositions des réalisations faites par les étudiants, des conférences, des ateliers de partage d’expériences avec les partenaires de l’IST.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre