COVID-19 au Burkina Faso : La FAIB souhaite des “excuses publiques” du ministre de la communication

1113 0

La Fédération des Associations islamiques du Burkina (FAIB) a souhaité le 14 mai 2020 des excuses publiques de la part du ministre de la communication pour ses propos tenus le 13 mai 2020 sur la responsabilité des responsabilités de la communauté musulmane sur un éventuel rebond des cas de contagion du coronavirus.

La FAIB a dénoncé, dans un communiqué, ce 14 mai 2020, les propos tenus par le ministre de la communication Remis Dandjinou sur le coronavirus.

S’exprimant lors du point de presse du gouvernement le 13 mai 2020, il a jugé que les responsables religieux devraient assumer la responsabilité d’une éventuelle contamination au COVID-19 dans une moquée.

La Fédération estime que ces propos “stigmatisent une communauté religieuse“. “Les cas positifs déclarés proviennent de tous les milieux et la seule responsabilité à tirer pour nous, est de multiplier et renforcer les mesures de prévention à tous les niveaux“, peut-on lire dans le communiqué signé de El Hadj Aboubacar Yugo, Président délégué de la Fédération. 

La FAIB ajoute que les responsables religieux fournissent des efforts pour construire les “fondements du vivre ensemble” et juge par conséquent les propos du ministre comme “une négation de cette dynamique“.

Le communiqué termine “en souhaitant que Monsieur le ministre tire l’entière responsabilité assumée de ses propos, en présentant ses excuses publiques à tous ceux qui se sont sentis offensés par cette déclaration“.

Pour rappel, les lieux de prières avaient été fermés dans la dynamique de la lutte contre le coronavirus au Burkina Faso. Les mosquées ont rouvert le 4 mai 2020 sur autorisation du gouvernement. 



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Il y a 1 commentaire

  1. Ce sont plutôt ceux qui ont manifesté pour l’ouverture des cultes qui doivent venir s’excuser pour leur comportement à risque.

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *