Burkina Faso : 500 muezzins comptent prêcher pour des élections apaisées

147 0

L’Association des muezzins Saïd Bilal du Burkina Faso (AMSB/BF) poursuit dans ses actes de piété pour le bien-être social, la cohésion, la paix et pour des élections apaisées.

Sous la houlette de son président fondateur, El Hadj Mahamadi Dera, l’Association des muezzins Saïd Bilal du Burkina Faso (AMSB/BF) entend mobiliser le 15 novembre 2020 au moins 500 muezzins sur toute l’étendue du territoire pour que ces derniers soient des porte-paroles dans les lieux de culte et sensibiliser les populations.

Le but de cette activité est de prêcher le bon message notamment pour que les élections à venir se passent dans la sérénité. Ces voix qui appellent cinq fois par jour les fidèles musulmans à venir s’acquitter de la prière disent cependant avoir besoin de ressources pour poursuivre leurs prières et œuvres caritives.

« Nous veillons nuit et jour par le biais des prières pour que la paix, la cohésion sociale et la stabilité politique soient le pain quotidien des Burkinabè… Nous tendons nos mains pour les soutiens multiformes, soit financiers ou en nature, pour mener à bien les objectifs assignés »,

En rappel, après entre autres le don de vivres à près de 100 personnes âgées en 2015, plusieurs séances de lecture du Coran et la journée de jeûne contre le terrorisme en décembre 2016, cette association de muezzins créée en 2011 a organisé en 2018 un mois de prière et de solidarité pour la paix et la cohésion nationale.

Le siège de l’AMSB/BF est situé au quartier Larlé de Ouagadougou, non loin de la Caisse populaire.

Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *