Forum régional Bobo

Acquisition de la carte d’invalidité des personnes handicapées : Le délai raccourci à deux semaines maximum

181 0

Dans le souci de déceler les difficultés que rencontrent les personnes handicapées de la région des Hauts-Bassins, une rencontre a été organisée. Une occasion pour les différents acteurs de la région de présenter leurs doléances à leur ministre de tutelle. C’était ce lundi 12 octobre 2020 à Bobo-Dioulasso.

Dans l’optique d’aller à l’inclusion des personnes handicapées, le gouvernement a initié le forum national. En effet, la deuxième édition du forum se tiendra le 27 octobre 2020 sous le thème « protection et promotion des personnes handicapées dans un contexte de crise sécuritaire : défis et perspectives ».

En prélude au forum national, la ministre en charge des personnes handicapées a rencontré les acteurs de la région des Hauts-Bassins. A travers un échange direct, elles ont présenté leurs doléances à Laurence Ilboudo.

Lire également👉Inclusion des personnes handicapées : Les acteurs de Gaoua font le plaidoyer

Il s’agit, entre autres, de l’octroi des bourses d’étude aux personnes handicapées, la traduction des messages télévisuels en signe pour les déficients auditifs. Egalement, des facilités dans l’octroi des logements sociaux et des subventions aux coordinations des personnes handicapées ont été exposées.

Alors, dans un langage direct, Laurence Ilboudo, ministre en charge de la solidarité nationale, s’est entretenue avec les acteurs de la région.

la ministre en charge des personnes handicapées a rencontré les acteurs de la région des Hauts-bassins
La ministre  a rencontré les acteurs de la région 

Avant tout, elle a rappelé que le handicap n’était pas une fatalité. « La personne handicapée n’a pas besoin de pitié. Mais plutôt d’un accompagnement comme tout le monde », a indiqué Laurence Ilboudo.

Par contre, concernant les doléances exprimées, la ministre a demandé aux acteurs de produire les statistiques sur les besoins en bourse scolaire. Aussi, elle a promis de travailler avec son collègue de la communication pour la traduction des messages télévisuels en signes.

En outre, concernant les subventions, Laurence Ilboudo a conseillé aux personnes handicapées de monter des projets et de rechercher les financements.

Lors des échanges, d’autres difficultés ont été présentées, notamment des délais supplémentaires pour les élèves handicapés dans le traitement des devoirs.

… ils ne vont pas à l’information…

Par rapport aux délais d’établissement de la carte d’invalidité, la ministre a fait savoir qu’un mécanisme informatique a été mis en place pour réduire les délais. A l’écouter, pour l’établissement d’une carte d’invalidité, désormais les délais ne peuvent plus excéder deux semaines.

le coordonnateur régional des personnes handicapées, Abdoulaye Traoré
Abdoulaye Traoré, coordonnateur régional des personnes handicapées

Par ailleurs, elle a invité les personnes handicapées à aller à l’information. « Les doléances ont été presque satisfaites. C’est parce qu’ils n’ont pas accès à l’information. Nous avons mis beaucoup de mécanismes et d’outils à leur disposition. Mais, ils ne vont pas à l’information », a-t-elle souligné.

A l’issue des échanges, le coordonnateur régional des personnes handicapées, Abdoulaye Traoré, s’est dit satisfait. « Elle a été sincère avec nous. Désormais, nous irons à l’information », s’est-il réjoui.

Jules César KABORE

Burkina 24

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *